Yoga Vinyasa Krama (V) : postures inversées

Nous arrivons maintenant la Livraison de la Quinta dans cette série où j’ai l’intention d’indiquer succinctement les méthode d’yoga Vinyasa Krama. Aujourd'hui que nous allons parler de deux investissements majeurs de ce style : Sarvangasana o position de la voile et Sirsasana o placer sur la tête. Écrit Noelia Insa.

Chacun d’eux est intégré dans une séquence propre. Mais tous deux font partie de ce que nous pourrions appeler la noyau dur vinyasa krama pratique. Le capitaine Ramaswami nous a dit que son maître, le légendaire T. Krishnamacharyarecommandé effectuer quatre postures quotidiennement et les garder pendant de longues périodes. Ces positions sont :

Avantages de l’investissement

Sirsasana et Sarvangasana, sur les épaules à la tête position respectivement, sont considérés comme la Reine et le roi de toutes les postures d’yoga. Ils sont un contribution unique du yoga pour la culture physique et kinésithérapie.
Bien que certains Yogis contemporains discute de son Antiquité et les considère avec des inventions récentes, ces positions sont déjà mentionnées dans la Hatayogapradipika comme viparitakarani:

Il y a une merveilleuse karana ou une procédure qui aide à éteindre le soleil, (feu gastrique). Vous pouvez apprendre seulement un gourou et pas de livres. Si la position du soleil (estomac) est sur la lune (tête) sous (c'est-à-dire vers l’arrière) est appelée viparitakarani (investissement). Apprendre d’un gourou.

Ramaswami, dans son Newsletter août 2009, parle de la les effets bénéfiques des positions inversées pour notre santé.

  • Tout d’abord se réfère à la nettoyage et purification effet ils ont ces asanas, ce qui aujourd'hui nous appellerions effet détoxet il explique avec langage métaphorique :

La zone pelvienne-kandasthana-, selon certains Yogis, est la zone dans laquelle beaucoup de maux est initiées. C’est également la zone où les 72 000 nadis dit qu'ils émanent et aussi la Kundalini. Cette zone doit être maintenue propre. La poussière doit être brûlée, au sens figuré. Comment Yogi ?

Nous avons un principe de l’air dans cette zone qui est Apana Vayu. Nous avons également le début de l’incendie en nous sous forme abdominale du feu gastrique ou Jataraagni. Cette flamme s’écoule vers le haut et dressée feu gastrique normale au-dessus de la région pelvienne, le flux vers le haut, parfois, quand il est hyperactif, produit une sensation dans le œsophage, dont nous savons que les brûlures d’estomac. Yogis, avoir recours à l’investissement, tels que sirasasana et sarvangasana, sont capables de placer la région pelvienne sur la zone abdominale. Maintenant le feu gastrique ou jataragni, - au sens figuré - se jette dans le bassin et chauffée et purifie le Nadias et Kandasthan, éveiller la
Kundalini avec la chaleur. Est censé feu s’intensifie à gestion d’air tatwa ou apana par Mula bandha ; Ainsi, la saleté de la Kandasthana fond et réveille la kundalini endormie.

  • Plus tard, dans le même bulletin, maître Ramaswami évoque les avantages de ces positions dans la muscles:

.. .estas les investissements devraient être considérés comme une contribution unique du Yoga pour la santé. Dans les premières minutes de la pratique de Sirsasana, détendent les muscles des jambes et des cuisses, fesses. Poitrine, dos, épaules et leurs muscles du cou se détendent aussi, puisqu’ils ne sont pas nécessaires pour maintenir une posture comme dans le ton de la position verticale. A été trouvé que vous avez dû à la relaxation des muscles jambe, le la pression sanguine dans les jambes tombe à environ 30 mm.

  • Ramaswami mentionné également que sarvangasana ou posture sur les épaules peut réduire la pression artérielle.

Gravité permet d’ouvrir de nombreux capillaires dans le cerveau, la tête et le visage qui sinon restent partiellement fermée. Personnes atteintes d’hypertension artérielle et les problèmes de rétine devra être prudent. Cependant, personnes souffrant d’hypertension légère sous piloté avec alimentation, mode de vie et même des médicaments changement pourrait bénéficier de cette position si ils avaient appris depuis les premières années de la vie. Il semble qu’augmenter la pression sur les épaules se traduirait par une réduction de la pression artérielle. Donc si on pratiqué Sirshasana régulièrement pendant une durée suffisante, votre fréquence cardiaque tend à réduire, ce qui réduit le stress sur le cœur. Peu à peu, il y a une réduction de la pression artérielle.

  • Aussi le cerveau résultats ont bénéficié de la pratique régulière de ces asanas :

Ce qui est tout aussi important, c’est que Sirsasana contribue à améliorer la circulation du liquide céphalo-rachidien, ce qui est utile pour le cerveau et aussi pour un paquet de nerfs rachidiens, les chakras. En raison de l’augmentation de la pression dans le cerveau en raison de ce fluide, sécrétions hypophysaires augmentent contribue au meilleur fonctionnement du système nerveux sympathique qui aidera à bien des égards y compris une dilatation des bronches, ce qui donne un relief à personnes souffrant d’asthme. Il y a un drainage des bronches, ce qui donne un soulagement à ceux qui ont une congestion chronique dans la poitrine. Beaucoup se sentent une plus grande capacité de mémoire et meilleure capacité globale du cerveau. Il y a des cas de même une certaine correction de la vue.

  • Le colonne vertébrale VICTOIRES sur flexibilité par la pratique de ces postures des vinyasas.

Les vinyasas s’avère, Akunchanasana, flexion vers l’arrière comme viparitadandasana dans Sirsasana et Sarvangasana dans Uttanamayurasana aide considérablement à la colonne vertébralenon seulement le maintien de la souplesse de cette structure, mais aussi nourrir les nadis et les chakras ou les fibres nerveuses et les nerfs de la moelle épinière.

  • Investissements, pratiqués avec des précautions appropriées, sont bénéfique pour les femmes enceintes, depuis soulager la congestion pelvienne et le œdème jambes.
  • Il ne faut pas oublier l’effet de postures inversées dans le articulations principal : chevilles, genoux, hanches et colonne vertébrale. Espace intra - articulaire amélioration dans les articulations et, par conséquent, les mouvements des articulations quand on fait les vinyasas divers s’améliorera également. Lorsque vous effectuez ces asanas, pouvez Flex et étendre le pied, qui aide les articulations de la cheville Asanas comme Akunchanasana étant donné un bon soulagement pour des investissements du genoux. Également être obtenus de grands avantages tout au long de la colonne vertébrale. Il améliore la espace intervertébral et la colonne vertébrale s’étire bien et devient plus souple. Douleur dorsale réduit de manière significative.
  • Et dans d’autres Bulletin de mai 2009, l’enseignant dit le avantages des postures inversées pour la la circulation sanguine, cœur et organes internes en général.

Il y a toute autre procédure unique que les Yogis utilisés pour promouvoir la retour de la circulation sanguine coeur : sont inversés, comme sirsasana et sarvangasana, les vinyasas divers dans ces postures asanas. En position verticale normale, le cœur est dans le tiers supérieur du corps. Ceci, qui aide la pompe cardiaque de sang efficacement pour le 2/3 partie inférieure du corps, y compris les viscères et les membres, toutefois difficiles le retour du sang vers le cœur dû à la résistance gravitationnelle. Alors que Sarvangasana investissements aident à drainer les fluidesen particulier, le sang des membres inférieurs et également les muscles viscéraux. Cette volonté est soulignée en faisant une variété des Vinyasas en investissements. La combinaison de Vinyasas poses inversées, synchronisés respiration et Bandhas emploi aide retour sanguin vers le cœur des muscles et des tissus sous le cœur.

(...)

Une autre vue qui utilisé pour être fortement exprimées par mon gourou est tous les organes internes Déplacez lentement ou tendent à reprendre leur position d’origine et donc tomber malade ou devenir moins efficace en raison d’une perte partielle du tonus. La tonalité de muscle de coeur est très bonne quand on est jeune, mais avec l’âge et la gravité, aussi ces muscles commencent à s’affaisser, perdent de leur tonus un peu, devient moins élastique, comme tous les autres muscles. Donc les Yogis sont tournent vers des investissements ou des viparitakaranis. Pour le coeurSarvangasana est idéal, et dans cette position le cœur repose confortablement dans la partie supérieure de la cavité thoracique, bien supporté et s’est reposé. C’est peut-être une des raisons pourquoi Sarvangasana est connu comme le coeur des Asanas. Une durée de dix minutes dans Sarvangasana, les bandhas aide à restaurer le cœur dans sa position d’origine.

  • Enfin, maître Ramaswami fait allusion à l’effet rajeunissant des investissements et leur donne la possibilité de prolonger la vie. De dire ceci est basé sur un concept très intéressant qui s’affiche dans la Hatayogapradipika:

Il est dit que notre tête contienne un liquide appelé amrita (qui peut être traduit comme nectar). Ce nectar nous donne vie et goutte à goutte goutte à goutte par le biais de la luette dans l’estomac où il est consommé par le feu de l’estomac pour fournir l’énergie indispensable pour vivre. Ce dépôt de nectar sèche lentement et avec son épuisement total vient la fin de vie. Le Yogi tente de rationner l’écoulement du nectar, rester en position renversée pendant une période de temps chaque jour. Au cours de la période de temps, que le Yogi est sur la tête ou les épaules, l’amrita reste stocké dans la tête sans goutte à goutte vers le bas.

Par cette pratique quotidienne, le Yogi est donc en mesure d’augmenter, pour ainsi dire, sa durée de vie de 5 %, c'est-à-dire entre 3 à 5 ans. Généralement après sirshasana, le Yogi est supposé qu’il doit passer le même temps sur sarvangasana. En position sur les épaules, amrita, bien qu’il est encore limité sur le crâne, il est désormais autorisé à circuler à tout ancien chef et goulot, et vous pouvez nourrir ainsi tous les organes sensoriels, deux yeux, oreilles, bouche et nez (Antoine). Il est également considéré comme nécessaire pour maintenir la netteté des organes des sens. Sarvangasana considère donc bon pour les organes sensoriels, tandis que sirshasana est bon pour le cerveau.

Séquence Sarvangasana ou en décubitus dorsal

Cette série se compose de positions qui sont couchés sur le sol en décubitus dorsal.

On pourrait dire qu’il a deux parties:

  • Le premier Asana, jusqu'à sarvangasanaservir pour revenir à sarvangasana ou posture de la chandelle.
  • Sarvangasana et toutes ses variantes.

Principales positions et vinyasas comprenant la séquence en supination :

Dans le première partie de la séquence, comme nous l’avons dit plus haut, nous trouvons des positions qui préparent le dos, les épaules et le cou pour la position de la bougie. Ces asanas sont :

  1. Geste de l’étang ou tadakamudra et sa variante.
  2. Rotation de la taille)Jathara parivrtti).
  3. Position du plancher pelvien avec une jambe)ekapada apanasana).
  4. Libération des vents avec la position de la jambe)ekapada pavamuktasana).
  5. Le plancher pelvien en position moitié-Lotus.
  6. Position du plancher pelvien)apanasana).
  7. Position de libération des vents et ses variantes.
  8. Position du panneau de contrôle)dwipadapitam) et ses variantes.
  9. Position du pont central et ses variantes.
  10. Position du poisson avec les jambes surélevées)uttana padasana).
  11. Position du pont)setubandhasana).
  12. Position de l’arc vers le haut)Urdhva dhanurasana).
  13. Posture de la roue)cakrasana).
  14. Position avancée de la table et ses variantes.
  15. Bras de levage.
  16. Lifting des bras et des jambes (même côté)
  17. Lifting des bras et des jambes (côté opposé)
  18. Position des bras et des jambes tendues)Urdhva hastasana de pada prasarita) et ses variantes.
  19. Jambes tendus vers le haut posture)Urdhva prasarita padasana).
  20. Jambes de LS étiré vers le haut posture prenant vos pieds avec vos mains)Supta padangusthasana).
  21. Position des jambes étirées vers le haut 3, prenant les jambes avec ses mains et en tirant)Supta padangusthasana prasarita) et sa variante.
  22. Posture pour Supination du pied et des doigts de la main)Supta padangusthasana parsva).
  23. Position en Supination du pied milieu Cross)Supta ardha parivarta padasanam).
  24. Position en Supination du conquérant des trois mondes)Supta trivikramasana).
  25. Bhairavasana.
  26. Le rêve de la posture d’yoga)yoganidrasana).
  27. Rotation de la taille (2)Jathara parivritti).

Comme vous pouvez le voir, il y a une longue liste d’asanas qu’ils mettent à la position de la chandelle ou sarvangasana pour nous aider à préparer cet asana inversé de dos, cou et des épaules. Dans Les œuvres complètes de Vinyasa Yoga, Ramaswami établit que :

Bien que tous les vinyasas nous avons vu jusqu’ici dans la catégorie des postes en Supination peut-être servir de préparation pour la position sur les épaules, trois d'entre eux sont considérés comme essentiels avant pratique la posture sur les épaules dans la méthode vinyasas pour la pratique du yoga. Ils sont comme suit :

  1. Apanasana, position du plancher pelvien.
  2. Urdva prasarita pada hastasana, posture de l’u.
  3. Dwipadapitam, la position du bureau.

C'est-à-dire quand vous pratiquez la séquence en décubitus dorsal vous pouvez faire tous les asanas et les vinyasas. Mais si vous allez seulement sarvangasana comme fermeture de votre pratique quotidienne, par exemple, vous avez préparé précédemment avec ces asanas trois.

Dans le deuxième partie de la séquence, recueillir la Sarvangasana posture tous les vinyasas et leurs variations :

  1. Posture sur les épaules ou la posture de la voile)Sarvangasana): comme l’a dit plus supérieur, à l’un de l’essentiel de l’ensemble des positions vinyasa krama. Ses bienfaits sont innombrables. Cependant, beaucoup de gens ont peur à la mettent en pratique car il est très exigeant pour l’encolure. Pour cette raison, l’enseignant Ramaswami, dans le livre Yoga sous la SurfaceQuand David Hurwitz a demandé à savoir si du quelqu'un cou est prête ou non pour pratiquer sarvangasana, il donne quelques conseils :
  • Tout d’abord, il est recommandé préparer le cou, les épaules et les bras avec le jusqu'à vinyasa contenue dans la séquence de Tadasana.
  • Également dit que si une personne peut rester en shanmuki mudra (fermeture de toutes les portes) pour à peu près cinq minutes dans une posture yogique comme, par exemple, Lotus, sans raideur de sentiment dans le cou ou les épaules, cela signifie que cette personne est prête à faire confortablement sarvangasana.
  • Ramaswami il prétend aussi que certains exhalaisons longs)rechaka) ils peuvent être une bonne préparation pour sarvangasana.
  • En outre, le capitaine avisé que si vous êtes anxieux ou rigide, il est préférable de ne pas pratiquer sarvangasana.
  • Enfin, Cette position devrait être évitée quand vous pacecen lésions ou pathologies du cou et la colonne vertébrale comme spondylose.
  1. Position d’une jambe en contraction)ekapada akuncanasana).
  2. Position de contraction)akuncanasana).
  3. Position sur les épaules avec une jambe)ekapada sarvangasana).
  4. Position de la charrue)Halasana) et sa variante.
  5. Stretch plu haut)Urdhva mukha pacimottanasana) et ses variantes.
  6. Position du triangle vers le haut)Urdhva konasana).
  7. Position de l’angle inversé)Urdhva baddha konasana).
  8. Lotus inversé)Urdhva padamasana).
  9. Déchu de Lotus)akuncita urdhva padmasana).
  10. Position du fœtus)Pindasana).
  11. Lotus s’est invertirdo et sa variante.
  12. Inversé Lotus fléchie vers l’arrière : est la contrapostura du Lotus inversé.
  13. Position sur les épaules sans appui)niralamba sarvangasana) et ses quatre variations.
  14. Position de l’étirement du paon Royal)uttanamayurasana).
  15. Paon avec un étirement de la jambe)ekapada uttanamayurasana).
  16. Déambulation circulaire dans sarvangasana)Sarvangasana massala) : dans ce vidéo Vous pouvez voir un spectacle que j’ai enregistré au cours de la formation des enseignants j’ai mené avec Ramaswami Dhara Yoga Madrid.
  17. Position de pression sur les oreilles)karnapidasana).

Dans le présent lien Blog de Anthony Grim Hall, vous trouverez la séquence entière dans des feuilles de travail imprimables. Très utile.

Séquence de Pétri ou sirsasana

Si sarvangasana est la Reine des postures yoga, sirsasana est roi. Krishnamacharya, dans le deuxième partie de Yoga Makarandaparle bien de cette position :

Le objectif sirshasana principal et sarvangasana n’est pas simplement avoir un approvisionnement abondant de sang à la tête et la partie supérieure du corps, mais aussi ralentissement du rythme respiratoire.

Quand sirshasana a été suffisamment maîtrisé, la vitesse de la respiration, qui est normalement d’environ 15-18 par minute, est automatiquement ramené à quatre par minute. L’objectif devrait être de réduire à deux par minute. Donc, à ce rythme, 24 coups de respiration en sirshasana aura 12 minutes.

Établit que sirshasana doit être uniquement en matinée. Cela doit toujours être suivie de sarvangasana. La procédure à suivre est de faire sirshasana 24 inhalations avec une profonde exhalaisons. Prenez deux minutes de repos. Puis faire sarvangasana avec 24 cycles de respiration profonde. Prenez deux minutes de repos.

Sirshasana organes dans la tête et le cerveau reçoivent une offre abondante de sang, des organes internes du corps sont déplacés vers le haut. Deux minutes de repos sont normalisées. Sarvangasana restreint l’approvisionnement en sang à la tête au repos le corps sur le cou et faire ce travail de menton. La thyroïde et la partie supérieure des organes internes du corps se déplacent vers le haut.

Dans le livre Yoga sous la Surface, David Ross Demandez le maître Ramaswami pendant combien de temps devrions-nous garder sirshasana. Ramaswami donne une série de Conseils pour la pratique de position sur la tête :

  • Cette position devrait en général être conservée un au moins 5 minutes, Car il faut le temps pour le corps s’adapte et commence à se détendre et cette gravité font son travail dans les organes internes, les muscles et les articulations.
  • Comme dans la Krishnamacharya dans le fragment cité plus haut, Rieussec souligne l’importance que le fréquence respiratoire être réduite. Un essoufflement indique l’étanchéité, tension, et ce n’est pas bon pour le poste. Si au contraire, nous pouvons allonger le souffle et de rendre plus doux alors que nous sommes en position, ce sera beaucoup plus efficace.
  • A bonne technique posturale Il est également très important.
  • Si vous observez tous les points ci-dessus, petit à petit, il peut garder l’asana entre 15 et 30 minutes. Une fréquence respiratoire de quatre respirations / minute Il est adapté. Après un certain temps en position, vous pouvez pratiquer le variations Il comprend la séquence.

Les asanas principales et vinyasas dans l’ordre inverse :

  1. Position sur la tête)Sirsasana).
  2. Position d’une jambe en contraction)ekapada akuncanasana).
  3. Posture en contraction)akuncanasana).
  4. Position de la contraction de moitié-Lotus)Ardha padma akuncanasana).
  5. Position sur la tête avec une jambe)ekapada sirasasana) et sa variante.
  6. Position de l’aigle inverse)Viparita garudasana).
  7. Vinyasa de rotation.
  8. Position du triangle vers le haut)Urdhva konasana) et sa variation avec la torsion.
  9. Position du triangle inversé fermée)Urdhva baddha konasana).
  10. Position du Lotus inversé)Urdhva padamasana) et sa variante avec twist.
  11. Investi en contraction () position du Lotusakuncita urdhva padmasana).
  12. Position de la serrure à mi-chemin vers l’arrière.
  13. Position de la serrure en arrière)mudra yoga Viparita).
  14. Position du bâton élevé)Urdhva dandasana).
  15. Canne torsadée position à mi-chemin.
  16. Position du bâton tordu)viparitadandasana).
  17. Sirsasana massala.
  18. Position sur la tête sans appui)niralamba sirasasana).
  19. Position de plumes de paon déclenché (à mi-chemin).
  20. Position du paon avec plumes surélevés)pinchamayurasana).
  21. Position des plumes de paon soulevées dans Lotus.
  22. Position du Scorpion, à mi-chemin.
  23. Position du Scorpion)vrscikasana).
  24. Position sur la tête sans appui 2, 3 et 4)niralamba sirasasana).
  25. Position sur la tête avec le kit mains-libres ou la posture du crâne)MUKTA sirshasana ou kapilasana).
  26. Position de l’arbre inversé)Viparita vrkasana).
  27. Position de pression sur les épaules)bhuja pidasana) et sa variante.
  28. Position de l’obstacle gallo)Urdhva kukkutasana).
  29. Position du Ashtavakra)ashtavakrasana).

Aussi, pour cette séquence, vous pouvez trouver des feuilles de travail imprimables avec tous les asanas et les postures en Ce lien du blog d’Anthony Grim.

Conclusion

En conclusion, je ne peux seulement souligner la importance d’être très prudent lors de la pratique de ces positions. Comme nous le lisons dans le fragment de la Hatayogapradipika citée au début, ces asanas devrait être appris d’un maître. Aussi Ramaswami nous avertit sur Les œuvres complètes de Vinyasa Yoga :

Le problème est que ces postures sont difficiles à pratique et contrôle. Toutefois, pour une personne disciplinée comme un Yogi est possible. Inutile de dire, que Il devrait être très prudent avec le cou et la colonne vertébrale. Non, l’yoga que vous pouvez pratiquer sans être prudent. Avec la respiration coordonnée, comme dans le vinyasa krama, gardant l’attention nécessaire est beaucoup plus facile.

Rien de plus pour aujourd'hui. Dans le prochain épisode Nous parlerons de la retour d’extensions ou flexion vers l’arrière. Vous pouvez envoyer vos questions ou commentaires à info@yogaenred.com

Noelia Insa Elle est professeur d’yoga, MOM, blogueur et entrepreneur numérique. Il aide les gens à retrouver l’équilibre et sérénité grâce au yoga. Vous pouvez le trouver à : www.insayoga.com

Autres articles sur ,
Par • 6 Sep, 2017 • section : Signatures