Asanas sont bien plus que des postures

Aunque para entendernos y de forma sencilla el término Asana sea traducido como posture, la realidad queda bastante lejos de esta simplificación. Haré referencia a dos grandes textos, para mí claves si queremos entender la profundidad del yoga: Lumière sur le Yoga et Lumière sur la vie, de B. K. S. Iyengar. Écrit Olga Jimenez.

El primero, de aspecto más técnico, nos dará las claves para una correcta ejecución de ásanas, Ahí encontramos un dato importante. El libro recoge un apartado de advertencias y precauciones. Precaución: “no debe existir tensión alguna en los músculos faciales ni tampoco en los oídos, ojos y respiración durante la práctica”.

Esto nos da una primera pista de que no nos encontramos ante meras posturas, colocaciones del cuerpo. Podemos intuir que el estado mental es clave en su ejecución. Un parámetro más en este libro que muchas veces pasa desapercibido es contemplar las fotos con la observación del rostro, la expresión de los ojos y lo que trasmiten.

Lumière sur la vie nos amplía estas claves de comprensión dedicando un capítulo completo a la estabilidad del cuerpo físico (asana): “El yogui sabe que el cuerpo físico no sólo es el templo del alma sino el medio para embarcarnos en el viaje interior hacia el núcleo, hacia lo más profundo del ser. Sólo ocupándonos del cuerpo físico en primer lugar podemos estar seguros de realizar nuestras vidas espirituales. Si una persona alberga la aspiración de experimentar lo divino pero su cuerpo es demasiado débil para soportar la carga, ¿de qué servirán sus aspiraciones y ambiciones? (…) Empezamos a nivel del cuerpo físico, el aspecto de nosotros más concreto y accesible. Ahí es donde la práctica de yogasanas y pranayama nos permite llegar a comprender la mente y alcanzar el alma”.

Enseñar desde el ejemplo

Le Maestro Iyengar travaillé par son exemple, avec son enseignement et avec ses nombreux livres dans lesquels nous avons compris le yoga comme un avec de nombreuses étapes interconnectées, des étapes du développement humain. Il était un magnifique démonstrateur avec son propre corps et a laissé l’héritage de ses photos et vidéos. Pour les moins savants, ces images les conduisent à la mauvaise idée d’un yoga physique. Mais si nous étudions ses textes et son exemple de vie, nous pouvons affirmer que eun vrai bakta, un dévot. Il a quitté le corps, un corps malade, pour atteindre le sommet de la spiritualité. Ce chemin l’a conduit à nous pousser sur la bonne voie, en nous apprenant à ne pas faire d’erreurs ou à nous détourner. Le mot Guru se traduit par « celui qui nous conduit de l’obscurité à la lumière ». Il ne s’est jamais appelé ce terme; ce sont ses centaines d’étudiants qui s’adressant à lui affectueusement comme Guruji (cher Gourou)

C’est pourquoi ceux qui souhaitent marcher sur ce chemin difficile doit toujours chercher des références correctes et échapper à la manière facile. Il a souvent mentionné le mot « sueur », se référant non seulement à la sueur physique, mais détermination et gravure pour éliminer nos impuretés. Ceux-ci sont facilement détectables avec la pratique des asanas car ils sont exprimés dans la rigidité, donc beaucoup de gens au début sont effrayés par la pratique. "La rigidité trouve son origine dans l’impureté, les toxines accumulées, tant physiquement que mentalement. Nous devrons les affronter avec sensibilité, détermination, action et séquences correctes et toujours garder à l’esprit notre travail l’amour du corps, en prenant soin de ne pas causer de blessures. Il a souvent utilisé le mot "ahimsa", pas la violence, pour se référer à cette œuvre, mais lui a donné une double interprétation: ela violence de passer de l’action lorsqu’un joint n’est pas préparé, mais c’est aussi de la violence de la négliger et de ne pas la placer au bon endroit.

Le "mauvais et bon lait"

Il y a quelques jours, je suivais l’article amical de Victor Medina sur le professeur de yoga Iyengar; il l’a appelé l’enseignant avec le « mauvais lait » et a clairement découvert cette essence du bon professeur qui ne nous laisse pas faire des erreurs ou nous négliger dans notre apprentissage. Un extrême de la violence serait un enseignant de «mauvais caractère» et l’autre extrême aussi de la violence serait ce que le professeur a appelé «lait de meringue» dans son article. Entre les deux extrêmes, nous devons trouver un Balance, sachant que finalement le meilleur professeur sera montrant des conseils intérieurs, lorsque nous sommes en mesure d'effectuer notre propre pratique de manière autonome.

Asanas est l'une des huit étapes du yoga. Dans l'une des dernières interviews accordées par Maître Iyengar, il a souligné que dans l'accomplissement correct de l'une des étapes de l'être humain peut atteindre la plénitude dans le yoga. Il a fait référence à ahimsa, la non-violence, utilisée par Gandhi pour libérer l'Inde, comme un exemple du pouvoir d'appliquer une seule étape du yoga. Dans asanas, il subuté et appliqué l'ensemble des étapes. Les yamas et les niyamas qui doivent être accomplis dans la bonne posture : « vérité », « non-violence », « ne pas être avides », « maîtrise de soi ». Dans asanas est implicite "nettoyage du corps et de l'esprit", "contentement", "effort constant", "l'étude de soi-même" et enfin "le dévouement à la divinité" comme le moyen le plus élevé d'exprimer la posture. Avec ces aspects, nous pouvons comprendre que une exécution vaine avec le simple but de la luxure est loin du chemin du yoga. Mais lui-même dans sa pratique couvrait le pranayama, les « techniques respiratoires », comme une façon de calmer l'esprit ; dharana, "contrôle des sens"; dhikian, " état d'absorption complète ", qui peut maintenant être confondu avec le terme répandu de méditation; et enfin samadhi, "état de pleine conscience." Ce voyage nous montre le parcours complet de Asthanga yoga, le yoga des huit pétales, comme il nous a appelés pour nous faire comprendre qu'ils sont tous tout aussi importants dans la voie.

Olga Jimenez elle est enseignante et fondatrice de l'école de yoga professionnel "Luz sobre yoga", à Aravaca (Madrid). Cette école présente une nouvelle proposition pour faire connaître le système Iyengar : cours gratuits le dimanche. Si vous êtes intéressé à participer n'hésitez pas à écrire: julio_gallego@hotmail.com. Le cours prévu pour le 24 mars est terminé, mais nous ferons plus sur demande.

Plus d’informations sur : www.yogaiyengararavaca.wixsite.com/Valdemarin

Autres articles sur
Par • 25 Feb, 2019 • Sección: Signatures