La colonne vertébrale 2/ Le triple emplacement des chakras

Dans le premier versement de cette série, nous avons raconté les mythes et légendes qui existent dans le yoga concernant la figure du serpent comme un symbole, soit de la colonne vertébrale ou des énergies téluriques et émotionnelles qui voyagent à travers elle. Maintenant, il est temps de parler chakras: ce qu’ils sont et, surtout, où ils sont situés. Écrivez Joaquin G. Weil. Illustration: Étoile du Dharma.

Cette question est souvent brouillée par de nombreux pratiquants de yoga, y compris des experts, ce qui, d’autre part, est compréhensible, parce que même les textes anciens et modernes ont tendance à diverger les uns des autres. Je ne vais pas maintenant aborder les aspects mystiques des chakras, mais je vais simplement expliquer leurs aspects physiques ou physiologiques, aussi énergique, la compréhension de l’énergie dans leur sens habituel ou actuel, non-mystérique.

Dans la préface du livre Le Serpent Power, Sir Arthur Avalon déclare que les chakras sont placés dans la colonne vertébrale, ce qui n’est vrai que d’un certain point de vue, une question qui nécessite des explications. Au moins chacun des cinq premiers chakras et tous ensemble ont un emplacement triple. A propos des deux supérieurs, on parlera plus tard.

C’est comme ça. triple emplacement

1. Surface ou marma (point d’énergie). 2. Profond, central ou authentique. 3. Dans la colonne vertébrale. Et maintenant je vais éclaircir chacun d’entre eux.

1. Les chakras, lorsqu’ils sont placés dans l’axe central du corps, voyagez le nadi principal ou la ligne d’énergie du corps. Il correspond à ce que l’acupuncture serait le méridien lui-même ou central. Il y a des marmas ou des points d’acupuncture importants, qui peuvent être activés ou guéris s’ils sont massés, pressés ou perforés à la surface, à la hauteur de chacun des chakras : racine, dans le périnée ou entre l’ischium, le nombril, le cœur, la base de la gorge, du front ou du centre du front et de la couronne.

2. Véritablement ou correctement les chakras sont alignés dans un canal central, qui serait l’axe du corps, appelé en sanskrit Sushumna. Ensuite, dans chacun de ces domaines, bien que pas à la surface, mais à quelques centimètres vers l’intérieur, est chacun de ces centres d’énergie, qui peut être pris comme une référence d’une certaine physiologie: excrétion, digestion, respiration et circulation, etc, et d’une certaine force, également par rapport à la force musculaire et vayus, qui seraient tous susceptibles de détaillé.

3. Enfin, toutes ces forces physiologiques et musculaires ont besoin d’un soutien-gorge et d’un levier, qui est précisément la colonne. En outre, la colonne vertébrale protège et conduit la moelle qui se ramifie moteur et sensoriellement dans toutes les actions et les sensations du corps. Par conséquent, chakras peuvent en quelque sorte aussi être placés ou reflétés dans la colonne vertébrale. Bien qu’il faille préciser que, puisque, puisque de plusieurs vertèbres les zones et les fonctions centrées sur les chakras sont inertes, et aussi dans plusieurs d’entre eux le soutien et le levier d’entre eux est bétonné, chaque chakra ne peut pas être placé dans une vertèbre spécifique ou un point, mais doit s’étendre à plusieurs d’entre eux, et il le fait comme suit :

La colonne vertébrale a diverses cyphose et la lordose alternativement, c’est-à-dire les courbures avant et arrière. Laissant de côté, pour le moment, les chakras du crâne et aussi du coccyx, qui correspondrait dans la colonne au chakra de base ou à la racine, muladhara, , chaque courbure, que ce soit la lordose ou la cyphose, correspond à un chakra. De cette façon, le sacrum, environ une cyphose, correspond au chakra de Svadistana, situé dans le centre du ventre inférieur, où généralement la boucle du pantalon est généralement présente. La lordose lombaire appartiendrait à Manipura. La cyphose thoracique à Anahata. La lordose cervicale appartiendrait à Vishuda.

Énergie en amont

En ce qui concerne les chakras du crâne, ils sont un cas particulier parce que, bien qu’en principe, il peut sembler étrange, ils ont également une certaine correspondance avec la colonne vertébrale dans la zone des vertèbres les plus élevées de la région cervicale, puisque d’eux partent et arrivent les inervations effervescentes et afférentes qui atteignent le crâne. D’autre part, le crâne lui-même, selon l’ancienne théorie vertébrale, serait en soi une extension de la colonne vertébrale, comme une vertèbre modifiée ou un ensemble de vertèbres fusionnées (comme dans le sacrum et le coccyx).

Ces quatre serpents que nous avons mentionnés, plus ou moins mystiquement ou mythiquement liés au yoga, sur le plan physique doivent nécessairement être symbole de la colonne vertébrale elle-même, dont la forme correspond approximativement au reptile. Correspondance qui est tout à fait clair dans la figure du kundalini, à laquelle il est représenté soit vissé dans le coccyx ou déplié le long de la colonne jusqu’à ce qu’il atteigne la couronne avec la tête, en gardant la queue dans le coccyx d’origine (coccyx est dit Coccyx en anglais, os de queue). D’une certaine manière, dévisser, le déroulement de l’énergie ascendante des kundalini vient représenter Lla crecimiento y el ascenso de las fuerzas hacia arriba de la columna, energía que se logra, a través de la práctica del yoga, y que se plasma en su plenitud en las asanas o posiciones físicas invertidas de equilibrio sobre la coronilla. Pero también en toda otra posición, por ejemplo en las de meditación, como el loto o Padmasana, donde el practicante cada vez va desarrollando una posición más erguida, habitualmente desde los encorvamientos iniciales.

Respecto a la energía y la salud en la columna, es interesante saber qué es y qué representa la columna desde la perspectiva de la dolencia y la consecuente sanación psicofísica. Más allá de la salud y la enfermedad, aunque en relación con esto, la columna es un órgano de expresión emocional, asunto que abordaremos en el siguiente capítulo.

Joaquin G. Weil es coordinador de YogaSala Málaga http://yogasala.blogspot.com/ y del curso formativo del IAYoga https://iayoga.org/blog/2018/10/22/gran-exito-del-seminario-formativodel-iayoga-gracias-a-tods-por-vuestra-atenta-y-activa-participacion/

Autres articles sur ,
Par • 26 Nov, 2018 • Sección: Joaquin G. Weil