Arcane n ° 11 : la force

Le sens de l’asana touche l’essence d’origine magique du Yoga. Comme avec les arcanes du Tarot, les asanas ont beaucoup plus que ce qu’ils sont. 22 semaines présentera les arcanes et sa correspondance avec asanas pour mettre fin à réfléchir sur la géométrie sacrée de notre corps et son langage caché. Écrire cette série Carmen Viejo.

Mot clé : « Inner strength »

« D’autres vaincre force. Se vaincre force. » (Tao Te Ching)

Le Arcane 11 Il représente une femme qui domine un lion. Le Tao recommandé pour atteindre yang dans l’yin. Pour cela, après avoir maîtrisé tout d’abord de l’égoïsme. Le domaine de lui donne la force intérieure. Et c’est la force que cet arcane références.

C’est une femme qui domine le lion pour dire que ce domaine n’est pas obtenu par la force brutale. Le véritable chef de file n’a pas besoin d’être imposée, mais est respectée et recherchée. Il (ou elle) n’a pas besoin d’être un leader, mais il sert par son leadership.

Gandhi Il a ainsi exprimé sa doctrine de résistance pacifique : « Si je peux vulgariser l’application de la puissance de l’esprit, qui est juste un autre nom pour la force de l’amour, plutôt que de force brute, je suis sûr que je peux soumettre une Inde qui peut défier le monde » (auto- Biographie). Gandhi a fait valoir que le pacifisme était le solide héritage. L’instinct animal fait ressortir la violence lorsque la peur. La faiblesse intérieure rend les gens violents et lâche. Le courage montré dans Ahimsa, le premier précepte yogique : il renonce à la violence.

Mais le 11 est un nombre capital et ésotérique. A vécu à leur niveau sous l’agressivité éveillée ; dans son niveau intermédiaire, de la perfection humaine, il apporte la maîtrise de soi ; à son haut niveau de maîtrise, il permet aux initiés d’appliquer des lois supérieur aux plans du denses, étant l’un charité et force inébranlable pour le monde. À cet égard, le Kybalion dit : « l’initiation consiste en l’utilisation judicieuse des forces supérieures contre la partie inférieure, donc échapper à la douleur des plans inférieurs vibrant au plus haut ». La force se manifeste dans la re-élévation et la défense de la qualité d’origine sur l’omission ou l’erreur c’est votre réflexe défectueux.

Correspondance dans les asanas

Utthita jusqu'à Padangushthasana C’est une posture debout, en équilibre sur une jambe, avec les autres appel et étendue dans l’union le bras correspondant, tandis que l’autre s’étend vertical dans une ouverture victorieuse, générant force intérieure, la confiance et équilibre mental. Concernant, dit Manuel Morata : « pied main ensemble symbolisent l’effort consenti par la requérante proposant ces deux instruments d’action au service de la force créatrice et non à des fins propres. Le bras est le bénéficiaire d’une telle force, que le canal de praticien à travers lequel il s’exprime. »

Cédric Mudra ou « Le geste de la force », en séance de la position, jambes légèrement fléchies et les plantes des pieds sur le terrain, utilise intérieures poupées, emboîtement des mains, en ce qui concerne en appuyant sur le sol derrière votre dos et prendre la colonne à son extension maximale. Avec l’expansion de moyenne et haute de la respiration, cette position génère une maîtrise des pulsions et faiblesses mentales.

Simhasana C’est la « position du lion » et s’entraîne à libérer la force intérieure de manière constructive. Lorsque vous connaissez le « lion » interne, elle résiste mieux provocation, réaction ou frustration, gardant U.S. paisible mais affirmée. Le mot sanscrit « simha » signifie « lion ». Le mot « ahimsa » cache le lion « simha » encombrer leurs lettres et en ajoutant le préfixe de négation « a ». Le résultat pourrait être traduit par la qualité de l’OMS, fort comme un lion à l’intérieur, mais n’utilisent pas son agression de leur propre gré et dirige cette force dans le domaine personnel. Peut être exécuté de plusieurs façons : l’un d’eux est dans la posture du diamant, avec les mains sur les cuisses, grande ouvertes faisant le kriya de simha ou expiration par la bouche en publiant le terne « haaaa » sound, en supprimant la langue au maximum et concentré, regardez la pointe nez (nasagra mudra).

Lorsque terminé, recueillis en posture de méditation et d’observer comment il généré de soi, la tolérance et la paix.

La musculation peut être fermée avec la pratique de la Kakasana, « Le Corbeau », position sur les deux mains, les genoux reposant sur les bras et tronc, hanche, tête et pieds de haut. Le regard qui s’est tenu devant les mains conduit à maintenir l’équilibre jusqu'à ce que l’effort est suspendu. Les positions de la force est nécessaire pour soulager la tension et l’anxiété et confiance propre, dérivé de la volonté.

Remarque : Étude et effets de Utthita jusqu'à Padangushthasana, Cédric Mudra et Kakasana, 215, pages 191 et 202 du Yoga. Théorie, pratique et méthodologie, et Simhasana page 377 de Yoga. Élargissement, les deux Manuel Morata.

Carmen vieux. Professeur de yoga, diplômé en sciences de l’information et le droit par le Yoga Vedanta Academy (école de Sivananda) et par l’Association espagnole de pratiquants du Yoga (école Manuel Morata).

« Yoga et arcanes : connaissance et pratique » :

1er retrait : du 24 au 30 juillet

2ème retrait : 7-août 13

Dans la « Casa de los Telares », valeur, Grenade.

Contact : ahimsayogandalucia@yahoo.es

https://casalostelares.blogspot.com.es

Autres articles sur ,
Par • 5 juin 2017 • section : Signatures