Un jour lors d’un stage de formation pour les enseignants

¿Te gustaría formarte y seguir profundizando en tus conocimientos de yoga… y te preguntas cómo será una jornada normal de un curso de formación? Aquí te lo cuenta una profesora formada en Yogaia.

Son casi las 08:00 de la mañana, no nos hemos visto en cuatro semanas, así que todo el grupo está entrando animadamente al estudio de yoga. Hay risas, un poco de excitación por encontrarnos, intercambios entre las nuevas amistades que están empezando a aflorar. Cada vez los alumnos se conocen un poco mejor y comparten experiencias profundas que crean un sentimiento de unión.

Ruidos de esterillas que se desenrollan, colocamos cada elemento en su lugar, nos sentamos…y se instala poco a poco el silencio. Ajustamos la postura, conectamos con las sensaciones del cuerpo y de la respiración.

Commence la pratique du matin guidée par Silvia Jaén. Nos va llevando con precisión a través de las asanas, construyendo cuidadosamente secuencias que harán que ocurran esos pequeños momentos de comprensión, de que algo hace “click” y se coloca, se conecta la comprensión física y la mental de una postura. Hoy la práctica está enfocada a posturas de pie, ya que es ´ésta la temática de la asignatura de Asanas este fin de semana.

Tout est intégré dans Shavasana

Tomamos un descanso formando pequeños grupitos, los alumnos se van a desayunar.

Después del descanso, nos sentamos en círculo y Silvia Jaén dedica la mañana a analizar con detalle la práctica que hemos tenido. Vemos postura a postura cuáles son las alineaciones correctas, las instrucciones imprescindibles, las adaptaciones para dolencias… Es un momento animado, tomamos apuntes, hacemos muuuuchas preguntas, y tenemos la sensación de que se nos escapa algo, porque es tanta información… Necesitaremos tiempo para integrar todo esto y afianzarlo.

Puis passer à l’objet de Pédagogie. Il a mis en pratique ce qu’ils ont appris dans Asanas. Hacemos pequeñas rondas en las que uno de nosotros es el profe que instruye a varios compañeros en algunos asanas. Parece sencillo cuando lo practicas, pero verbalizarlo no es lo mismo… Même ceux d’entre nous qui ont de l’expérience peuvent nous donner certains nerfs pour nous voir "exposés"! Mais j’ai l’impression que les coéquipiers me soutiennent et m’aident. On est tous dans le même bateau.

Que dois-je dire en premier et quel ordre dois-je suivre? Qu’est-ce que je regarde pour apporter les corrections? Est-ce que je choisis des corrections verbales, visuelles ou tactiles? Quel est mon ton de voix ? Comment puis-je adapter la posture que j’indique à la maladie lombaire de mon « étudiant » ? Ce sont là les questions qui sont vécues, commentées et apprises de façon pratique dans cet espace.

Coeurs vibrantavec Satya

Midi. Malheureusement, près il ya un espace où vous pouvez profiter d’un menu végétarien et biologique ... Mmmh... Certains prennent le temps de s’allonger en silence dans la salle pendant un petit moment.

Classe de Anatomie. Nous avons entendu les explications dans Power Point du professeur d’anatomie. Aujourd’hui, il parle du système respiratoire, de ses fonctions, de ses parties, comme l’échange de gaz, comme le diaphragme. Encore une fois beaucoup d’informations!

Ensuite, nous faisons des exercices pratiques pour sentir dans notre corps certains de ces concepts. Il semble donc beaucoup plus compréhensible. Il y a encore beaucoup à étudier et à apprendre... L’enseignant nous a envoyé un article sur le sujet d’aujourd’hui: le dessin du diaphragme.

Nous fermons le jour avec le genre de Philosophie. Bien que nous soyons déjà un peu fatigués de la journée, lorsque l’harmonium de Eva Klimberg Immédiatement nous nous connectons avec le sentiment de présence. Eva commence à nous parler de la philosophie yophytique, si ancienne et si profonde. Ses paroles sont proches, il parle du cœur et de l’expérience. Il nous emmène dans un voyage de compréhension, de "aha", de sentiment que nos cœurs vibrent avec Satya, la vérité! Nous chantons des mantras, certains ont du mal à se connecter, d’autres se laisser emporter, mais le sentiment général est de sentir le vibration du groupe. On est pareils. Nous ressentons l’unité.

On rentre à la maison plein. Plein de sensations, d’informations. Heureusement que nous avons quatre semaines pour vivre et intégrer ce que nous avons vécu, mais nous aussi... nous comptons les jours pour revenir !

Cet article a été partagé avec nous par La Yogaia. Regardez leur Cours de formation pour les enseignants Madrid, Barcelone et Las Palmas ICI

Autres articles sur ,
Par • 11 Jul, 2019 • Sección: Formation des enseignants