Devient le 9e Festival des Mantras 2018

Devient la neuvième édition du festival de musique transcendantale « Mantras », qui cette année aura lieu à Madrid du 21 au 24 juin au théâtre de Fernan Gomez, Centro Cultural de la Villa. Une nouvelle occasion de contempler des traditions musicales distance, des vibrations inconnues, conduisant à des fusions inattendues et la transe.

Sur la photo, Marc poli son bilas

Un festival unique dans notre pays qui ne laisse personne indifférent. Elle sera organisée, comme lors des éditions précédentes, par le Fundación Ananta, entité sans but lucratif que les programmes d’avantages que vous obtenez sa solidarité. Et nous aurons comme les années précédentes avec la collaboration du secteur des arts de la ville de Madrid.

Le programme

-Jeudi Juin 21 heures 21 : solstice d’été avec Mark Pulido

Nous vous invitons à réunir l’été Equinox, pour syntoniser les fréquences celui lié à l’origine de notre âme, propre et calmer nos esprits et nos émotions, à travers le son de la Bilas, haute fréquence vibratoire campagnes plat. Les propriétés de cet instrument et sa puissance acoustique permettant de concerts très spéciaux. La durée de leur son et la vaste gamme de fréquences et les harmoniques atteindre de grandes distances, est incomparable avec tout autre instrument existant.

-22 juin à 21:00 : les moines tibétains Tashi Lhunpo (Tibet)

Des moines tibétains du monastère de Tashi Lhunpo approchent la musique et des danses traditionnelles de cette culture, du monde sacré du Tibet, plein de chansons de Bouddhiste et texte récité des mantras, des sons de cloches, les cymbales, les trompettes et les tambours. Les moines du monastère de Tashi Lhunpo transportent plusieurs années de succès en tournée mettant en vedette leurs musiques et leurs danses dans toute l’Europe. C’est un très subtil et complexe, est imprégnée de musique indissociable de l’ancienne tradition de dont le sens.

Le monastère de Tashi Lhunpo est l’une des six grandes universités monastiques tibétaines et siège du Panchen Lama, le chef spirituel tibétain deuxième derrière le Dalaï Lama.

-Samedi 23 juin, à 21:00 : Prem Joshua & Band (Allemagne/Inde)

Devient un véritable pionnier de son éclectique qui puise son essence dans la profondeur des traditions musicales de l’Inde, ainsi que l’innovation de la musique occidentale contemporaine : multi-instrumentiste et compositeur Prem Joshua et son groupe international, leaders dans le monde de la musique indienne contemporaine. Indubitablement enracinées dans des rythmes et des ragas indiens, sa sonorité caractéristique englobe une variété de cultures dans le monde entier. Avec 15 albums studio, honore des apparences dans le monde entier et global, son interprétation en temps opportun des traditions musicales de l’Orient a été reconnue à maintes reprises.

-Dimanche 24 juin, 20:00 : les derviches tourneurs du soufi du Nil (Egypte)

Le dimanche, nous aurons la chance d’assister à la cérémonie des derviches tourneurs du Nil soufi, quelque chose de très difficile de voir le même voyage en Égypte. Ce spectacle nous emmène à la univers unique des cérémonies soufi égyptien (Thsntm). Voici deux grandes traditions de la Haute Egypte : le soufi Inshad, sublimée par la voix et la présence de Cheikh Hamed Ahmad, dans la grande tradition des chanteurs soufi égyptien et cérémonie des derviches derviches people de la Deir (danse), réalisé par chansons sort des frères Ramadan et Ahmed Abdelnabi.

Les soufis « marginalisés » ont été parce qu’eux rapporte en Egypte avec les classes laborieuses, avec les gens de l’agriculture, pour quoi faire lorsque l’Egypte cesse d’être des zones rurales et urbaines, n’est pas bien vu dans les nouvelles classes. En raison de la vénération des figures soufis croient divine, les branches plus extrémistes et qui sont régis par une interprétation islamique stricte, comme le wahhabisme ou Jihad, accusent les fidèles des polythéistes et par conséquent sont exercées par des extrémistes.

Merci beaucoup pour la diffusion de cette information et pour nous aider à continuer de permettre qu’un festival de ce genre continue à tenir.

Nous vous attendons au Theatre Fernan Gomez - Centro Cultural de la Villa du 21 au 24 juin.

Autres articles sur
Par • Section • 23 avril 2018 : Événements