Arcane nº 10 : Bhujangendrasana, roue

Le sens de l’asana touche l’essence d’origine magique du Yoga. Comme avec les arcanes du Tarot, les asanas ont beaucoup plus que ce qu’ils sont. 22 semaines présentera les arcanes et sa correspondance avec asanas pour mettre fin à réfléchir sur la géométrie sacrée de notre corps et son langage caché. Écrire cette série Carmen Viejo.

Mot-clé : « Dharma »

« La grande bonté de ces mots, que les êtres de tous les royaumes du samsara, dans le domaine de la perfection primordiale, atteint le Nirvana ». (Testament de Longchenpa)

Avec dix les leçons de la MicroWorld sont initiées. Si les arcanes précédents représentent les archétypes universels, ce qui suit incarne dix attitudes à conquérir. Roue (aussi appelé roue de la Fortune) relie les deux mondes et montre que ces leçons peuvent être parcourus de nature l’ignorance et l’inconscient, ou la sagesse ou la nature consciente. En haut de la roue, le Sphinx rappelle que la double nature humaine, animale et divine, et la possibilité de recourir à la spirale si vous permet de répondre aux questions posées par les quatre éléments : air, feu, eau et terre, la vie et l’activ homosexualité humaine.

La roue est aussi un symbolisme de la Cosmos, une circonférence et un axe central. Ce Cosmos est ordonné selon les lois intrinsèques qui rendent éternel et en constante évolution. Ces lois, que soupçonnées par les êtres humains, sont la source du Dharma ou du poste que tout il s’agit. Vous pouvez aller en votre faveur, se laisser porter par elle et d’apprentissage de chaque tour, ou vous pouvez revenir en arrière, ce qui la fera risqué de faire progresser et qui semblera nous involucionamos. La roue continue son cours ; la décision est si vous suivez consciemment ou inconsciemment.

Dix ans, la valeur de ce mystère, c’est une ligne et un cercle et est à l’origine de l’infini, puisqu’il peut être répété lui-même jouant avec les chiffres sans fin. Mais il ne sera jamais en ligne droite simple, ni en cercle, mais en spirale, symbole de l’évolution, le développement et la croissance. Par extension, la vie et la poursuite de ce centre dont il a commencé et que vous retournez.

En dehors du centre, tout tourne. Mais le Centre a toujours été là, inchangé.

Correspondance dans les asanas

Viviane Vakra Trikonasana dessiner dans l’espace, pour en faire ses deux moitiés, le X de l’Empire romain dix. Depuis une position des bras ouverts et jambes écartées, tourner première d’un côté et fléchie à atteindre avec la cheville gauche du bras droit, tandis que l’autre bras est déclenché. Ce milieu X se terminera avec l’achèvement de la position de l’autre côté. Quatre forces agissent dans des directions différentes, qui se réunissent dans le Centre : étirer la jambe, colonne swing, de flexion de hanche et de latéralisation des côtés. Le X est un symbole de sacrifice et de livraison des pièces à l’ensemble.

Dans Trishulasana, le « Trident », la haute « v » de la X-descend jusqu’au sol, lorsque le praticien fléchit le tronc vers l’avant, les jambes écartées, baissant sa tête tandis que les mains touche des deux côtés du pied. Ainsi générer un beau symbole, multiples et jamais vraiment compris le sens : le signe de le « Ave Maria », « A » et un « M » entrelacés et se chevauchent, générant une spirale horizontale, on trouve deux poissons, un tronçon de l’ADN, un carré magique... Tous d'entre eux sont tout aussi suggestives.

La position est atteinte en Janu Chakrasana, « la roue des genoux », rendant un moulin à bras, tandis que la droite vers le bas, la gauche monte par-derrière, allongeant bien ce côté, pour nous tourner vers la droite et essayez de toucher le talon opposé. Sans entrer dans les aspects techniques, que mettre en garde qu’il n’est pas nécessaire de toucher le talon, surtout si ce hanches rechapée, qui doivent aller de l’avant avec l’abdomen collectés et contrôlés pour éviter toute blessure. Roue à gauche car nous sommes arrivés, avec l’usine d’armes et de se reposer enfin dans « La Liebre » ou Shashankasanaavant de l’autre côté. D’Ascend, toujours que quelque chose a descendre.

Enfin accéder à « Le Sphinx », « Cobra Royal » ou Bhujangendrasanaoù le tronc et la tête augmenter, comme les jambes fléchies, tandis que le ventre et les hanches sont en contact avec le sol. Avec les mains au repos et attirer en arrière, menton vers le haut, le praticien se réjouit, perdre son esprit dans l’infini du désert. La question est dans l’air : « qui vous êtes, d'où vous venez, où vous êtes va »... Le Sphinx a été depuis l’antiquité, le gardien des grandes réponses existentielles, dévorant le transporteur de la nature immortelle et mortelle.

Remarque : Étude et effet de viviane Vakra Trikonasana, Trishulasana, Janu Chakrasana, Shashankasana et Bhujangendrasana, aux pages 93, 151, 132, 159 et 121 du « Yoga. Théorie, pratique et méthodologie », Manuel Morata.

Carmen vieux. Professeur de yoga, diplômé en sciences de l’information et le droit par le Yoga Vedanta Academy (école de Sivananda) et par l’Association espagnole de pratiquants du Yoga (école Manuel Morata).

Informations : ahimsayogandalucia@yahoo.es

« Yoga et arcanes : connaissance et pratique » :

1er retrait : du 24 au 30 juillet

2ème retrait : 7-août 13

Dans la « Casa de los Telares », valeur, Grenade.

Informations : ahimsayogandalucia@yahoo.es

https://casalostelares.blogspot.com.es

Autres articles sur ,
Par • 1er juin 2017 • section : Carmen vieux