Pablo D’Ors, un silence à partager

Pablo Dors, auteur de l’essai à succès Biographie de Silence, nous ravira avec un formidable séminaire de méditation le samedi 28 juin, à Padmasana Centre Madrid, de 19 à 21 heures. Deux heures de méditation et de recherche intérieure qui laisseront votre marque.

Pablo d’Ors« J’ai commencé à m’asseoir et à méditer en silence et en immobilité à mes risques et périls, sans que personne ne me donne quelques notions de base ou pour m’accompagner dans le processus. La simplicité de la méthode - assis, respirant, réprimant les pensées... - et, surtout, la simplicité de sa prétention - réconcilier l’homme avec ce qu’il est - m’a séduit dès le début. Comme je suis tenace dans le tempérament, je suis resté fidèle pendant plusieurs années à cette discipline de simplement s’asseoir et ramasser; et j’ai tout de suite réalisé qu’il s’agissait d’accepter de bonne humeur tout ce qui venait, quel qu’il soit.

Pablo d’Ors (Madrid, 1963) est né dans une famille d’artistes et éduqué dans un environnement culturel allemand. Il est prêtre catholique, disciple zen et écrivain. Il est également le fondateur du séminaire de formation spirituelle Chercheurs de montagne. En quête de silence, il a fait un pèlerinage à pied à Compostelle et s’est rendu dans le désert du Sahara, le mont Athos et l’Himalaya. Il a publié l’essai Sendino meurt, et les romans Stupor et émerveillement Et Leçons d’illusion, entre autres.

Diplômé de New York et étudiant la philosophie et la théologie à Rome, Prague et Vienne, où il se spécialise dans l’germanisme, il a obtenu son doctorat, sous la direction de son professeur Elmar Salmann, avec une thèse intitulée Théopoétique. Théologie de l’expérience littéraire. Il a été ordonné prêtre en 1991 et a été affecté à la mission claretienne du Honduras, où il a déployé un travail d’évangélisation et sociale. De retour en Espagne, il combine son travail pastoral - en tant que coadjuteur paroissial d’abord et en tant qu’aumônier universitaire par la suite - avec un rôle d’enseignant en tant que professeur de dramaturgie et d’esthétique théologique dans divers centres supérieurs d’Espagne et d’Argentine. En 2004, pour sa position critique et ouverte, il a été relevé de ses fonctions à l’université.

Sa carrière de romancier a commencé en 2000, devenant finaliste pour le prix Herralde et inaugurant son style unique, comique et lyrique à une époque, spirituelle et sensorielle. Entre 2001 et 2007, il a combiné son travail créatif avec la critique littéraire dans le supplément culturel de l’ABC. Su nouvelle Promenades de l’imprimeur Zollinger il est adapté au théâtre et joué en 2011 en Italie par le célèbre acteur et metteur en scène Roberto Abbiati. Toutes ses œuvres, principalement liées à la littérature de Franz Kafka, Hermann Hesse et Milan Kundera, ont été très bien accueillies par la critique. La reconnaissance publique lui revient avec son Trilogie du silence, formé par L’ami du désert (Anagram, 2009), le Biographie de Silence (Siruela, 2012), qui a atteint sept éditions en un peu plus d’un an, et L’oubli de soi (Pré-textes, 2013), un hommage à qui il considère son père spirituel: Charles de Foucauld.

Aujourd’hui, en plus d’animer au Centre Ouvert de la Fondation Thyme un séminaire de formation spirituelle, appelé Chercheurs de montagne, un cours de Initiation à la contemplation et un atelier de lecture sous le titre « a sagesse des contes, Pablo d’Ors s’adresse spirituellement aux malades et aux mourants dans un hôpital de sa ville natale.

Voici un autre fragment de la célèbre Biographie:

« l suffit d’une année de méditation persévérante, voire la moitié, pour se rendre compte que vous pouvez vivre différemment. La méditation nous concentre, nous ramène à la maison, nous apprend à vivre avec notre être, fissures la structure de notre personnalité jusqu’à ce que, à partir de tant de méditation, la fissure s’élargit et la vieille personnalité se brise et, comme une fleur, un nouveau commence à naître. Méditer, c’est assister à ce processus fascinant et extraordinaire de la mort et de la renaissance. Grâce à la méditation, l’auteur a découvert qu’il n’y a pas de moi et du monde, mais ce monde et moi sommes une seule et unique chose.

La classe de maître

Heure: 19 à 21 heures
Où: Centre Padmasana. Mer d’Oman, 34 (Métro San Lorenzo, Ligne 4) 28033 Madrid
Téléphones: 91 382 27 33 et 620 32 50 71
courrier: info@padmasanacenter.com
Autres articles sur
Par • 10 Jun, 2014 • Sección: Cours, cours, ateliers, Événements