Prana et ions négatifs

L'être humain doit vivre le prana. Prana C'est un mot Sanskrit qui peut être traduit par « énergie ». Mais qu'est ce qu'il comprend ? Natalia Lopez écrit.

air pur

Il ya des gens, particulièrement ceux qui a le plus esprit « scientifique » qui leur coûte de l'expérience le prana ou énergie en eux-mêmes, et ils doivent avoir un parallèle avec ce qui nous entoure pour le comprendre. Ce que personne ne peut nier, c'est que tout ce qui nous entoure est composé de composés chimiques, les atomes et les ions. Ici nous parlerons d'ions.

Nous avons des ions plus négatifs que positifs à l'intérieur de toutes les cellules. Les ions négatifs nécessaires positifs pour donner vie à la cellule, d'insuffler l'énergie nécessaire pour que toutes les fonctions peuvent être effectuées et une communication optimale entre les cellules d'un même organe, de telle sorte que les organes peuvent fonctionner correctement.

Le même phénomène se produit avec l'électricité. Nous devons les pôles positif et négatif pour permettre à la puissance électrique, il est possible d'avoir la lumière dans nos maisons et travail des appareils.

À l'extérieur des cellules, il y a plus positifs que d'ions négatifs. Quand nous avons excès ions positifs, notre niveau d'énergie de gouttes et le prana diminue.

Comment obtenir des ions négatifs plus ?

Vie dans les grandes villes, avec l'asphalte, des vagues de stress qui entourent nous, conditionneurs, pollution... Tout ce que nous saturée d'ions positifs. En revanche, quand nous sommes dans la nature et sont en contact avec la terre, une rivière, une cascade... et respirer leurs molécules sous la forme de l'ozone, ou quand il pleut, ou quand nous mangeons des produits naturels, se produit une augmentation considérable des ions négatifs dans notre corps.

Nous offrons des ions négatifs pour nos cellules pour obtenir l'excédent de positifs, qui existent déjà en abondance, ainsi à neutraliser et est possible d'augmenter le niveau de prana, notre énergie, dans la mesure du possible.

Dans nos maisons, nous pouvons avoir des petites sources d'ions négatifs. Lampes de sel, ouvrez les fenêtres et l'air après une tempête ou de pluie. Nourrir avec des aliments vivants et, bien sûr, être en contact avec la nature, lorsque cela est possible.

Avec ces petits changements, il sera possible d'augmenter les niveaux d'ions négatifs et ainsi nous connaîtront une augmentation de puissance dans nos vies.

Avoir conscience de prana qui nous entoure, sachant qu'il répartir correctement en nous et l'utiliser à notre avantage est ce qui est le pranayama, parmi beaucoup d'autres choses. Choses dans cet espace, nous découvrirons peu à peu.

Natalia Lopez enseigne le Hatha yoga et Pranayama à El Escorial, sur la Association du silence intérieur Yoga.


Être Sociable, partagez !

Est-ce que vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à notre FLUX RSS que vous ne manquiez de rien

Autres articles sur
Par • Section • 22 août 2014 : Signatures, Pratique, Pranayama