Méditation de la vie et la mort

Yoga a pratiques afin de mieux comprendre la vie et la mort. Dans la méditation vous une sorte de mort à divers niveaux d’expérience, mais aussi connaîtra une renaissance ou la plénitude qui améliore la vie dans son intégralité. Juan Ortiz partage cette pratique méditative.

Meditacion vida y muerte

1. Enciende une bougie et placez-la sur une table ou debout. Il adopte la posture de méditation. Mains peuvent prendre n’importe quel geste qui faciliterait le processus méditatif. Il est très important la colonne vertébrale de se tenir debout, il éviter à courbe et la pourriture. Il s’agit de la clé de la Pleine conscience dans la posture du corpsles processus physiologiques et l’expérience méditative. Vous pouvez faire quelques mouvements au début pour construire correctement l’asana méditative, mais une fois en place, il est fortement recommandé de rester dans l’immobilité physique totale, qui facilite l’immobilité mentale.

2 Utilisez quelques minutes pour vous détendre votre corps physique, vos émotions, sentiments et l’esprit. Elle s’aperçoit de l’instant présent et de l’espace intérieur. La ferme décision de maintenir le attention à votre centre. Concentration totale.

3 méditer et l’instinct de vie et la mort dans le souffle de l’expérience : première chose que nous avons fait lorsque nous avons quitté le ventre de notre mère et il coupe le cordon ombilical n’a pas pleurer, mais respire : Inspirez (e) introduire le prana dans notre intérieur, l’énergie vitale nécessaire à la vie.

La dernière chose que nous ferons lorsque nous allons et de quitter cette vie sera expirezRetour à l’extérieur, le cas échéant, que Prana ou énergie vitale dont nous avons besoin n’est plus, une fois remplie l’expérience dans cette vie. N’oubliez pas que l’une des façons d’appeler le processus de la mort est affirment qu’une telle personne « a expiré ».

Entre cette première naissance et ce dernier expiratoire est mort, respirer en permanence et qui renouvelle la vie, nous avons passé souffle vital sans qui ne serait pas possible de vivre.

Méditer et devient également au courant de ce qui suit : chaque fois que vous inspirez vous êtes rempli de prana ; l’expérience de chaque inhalation comme vie ; chaque fois que vous expirez, vous retournez quelque chose vous à l’étranger et l’expérience chaque expiration comme mort. Les deux, inhalation et exhalation, vie et mort, constituent le polarité Il est essentiel pour permettre à la tension nécessaire et le jeu des deux pôles qui permettent au rythme de la propre existence vitale.

Et, enfin, méditer sur ce qui suit : le prana est inépuisable. Pensez-vous vraiment que quand vous fallezcas et donnez lui le monde disparaîtra ? Rien ne disparaît ; cette énergie fait partie d’une réalité plus large, dont il fait partie et poursuit sa propre processus évolutif au cours de l’évolution cosmique.

4 maintenant médite sur la phrase suivante de Herman Hesse: « Je suis mort mille fois et j’ai été régénéré autres milliers dans cette vie ».

Vous vous rendez compte combien expériences vous avez vécu qu’ils ont produit la maladie, douleur, dépression, sentiment de perte. Vérité que, dans ces moments, vous avez vécu une sorte de mort ?

Et dans les moments de la surmonter, bonheur, joie et bonheur, n’avez jamais eu le sentiment de la Renaissance, de la vie ?

Même dans le physiologique, ainsi c’est: à chaque instant, il n’y a les cellules qui sont en train de mourir et autres qui sont en train de naître. Alors maintenant, votre corps n’est pas le même que votre corps il y a des années: a été complètement transformé.

Méditer en cette manière : la vie et la mort font partie de notre réalité.

5. pour un instant identifie votre peur de la mort ou de notre ignorance de ces thèmes. Et demander vous-même clairement des questions comme : qui suis-je ? Quelle partie de moi a peur ? Quelle partie de moi n’a pas peur ?

Découvrez votre propre ego comme un inducteur de boucliers, les peurs de toutes sortes, faux-semblants, tromperie, limites existentielles. C’est l’ego qui craint et impose des fausses croyances.

Mais il découvre aussi que, au-delà d’ego, profonde vous il y a quelque chose qui est vraiment pur et brillant, qui n’a pas de craintes ou boucliers d’aucune sorte, qui est invulnérable et indestructible, qui plonge dans l’éternité jamais a commencé et ne finira jamais. Vous pouvez vous appeler de différentes manières : être, essence vitale, source de la base nature, Dieu, à l’intérieur, esprit universel, Purusha, grands Logos universel, Tao...

No importa el nombre, pero es una certeza que, más allá de las limitaciones de espacio y tiempo, Il est actuellement, ce qui est essentiel et a toujours été, est et sera, au-delà de la dualité de la vie et la mort et il transcende.

6. ne pas vous racionalices, vous intelectualices pas trop ; séjour silencieuse et touchés par ce que vous êtes vraiment, votre être véritable. C’est dans l’univers tout entier, également à vous dans le cadre de cet univers vous êtes. Connectez et leur expérience en vous et réveille la lumière intérieure. Expérience d’une plénitude et une joie sans limites, dans paix véritable et réelle. Le temps que vous voulez dans un tel état de méditation profond est.

7 se sentent ce qui suit : il s’agit de la lumière et l’obscurité, mais en réalité il y a seulement léger, comme l’obscurité est rien de plus que l’absence de lumière. En effet il n’y a aucun mort en soi, mais dans le cadre d’un processus qu’il transcende et est : la vie. Il se sent clairement que tout ce qui passe passe pas quoi que ce soit et s’appuie fortement sur l’évolution du processus cosmiques et de la nature. Et vous devrez également vous dire: « je ne suis pas seul, je n’ont jamais été et ne sera jamais fait ".

Expérience de l’éternité et l’infini en vous et « sourire ».

8. aucun empressement à la fin de la méditation : respiration plusieurs fois honda, douce et profonde par les narines. Découvre progressivement reculer posture et étirement des jambes massant eux et en les déplaçant circulation arrière pour eux. Si vous venez par la méditation, mais... n’oubliez pas que la méditation qui a continuité dans notre réalité quotidienne, n’a aucune valeur grande. Plus important est que l’État et gagné conscience demeure en tout temps et transformer nos vies. Yoga pour la vie et la réalité. Méditation de la vie et la réalité.

OM shanti. Paix pour tous.

Remarque : Le temps de la méditation peut l’adapter comme il semble, mais je recommande qu’il n’est pas inférieure à 15 ou 20 minutes.

Un poème sur la vie et la mort

Ne vous inquiétez pas pour moi quand je mourrai.
Ne pleure pas trop ou vous recevoir dans une mer
de désespoir et de tristesse.

No pienses que me he ido para siempre,
parce que je suis toujours là :
en el viento que acaricia tu cabello,
en la mirada del niño que te observa,
en la estrella que brilla en la noche estrellada,
dans ton sourire et tes rêves.

Yo soy la lágrima que resbala por tus mejillas,
el impulso que te hace caminar,
le soleil que vous brillez tous les jours.

Je suis vos démarches en vous promenant
et cette top nevada
que vous vous attendiez à voir ensemble
l’immensité de l’horizon vaste.

Si l’amour et la liberté sont en vous
como una búsqueda, un anhelo,
un encuentro y una realidad,
allá donde estés me sentiré feliz,
heureux et fier de votre vie.

Si consigues la Luz dentro de ti,
cette luminosité et clarté
ils viendront pour moi et je vais vous aider.

Ne pense pas que je suis allé.
Si miras dentro de ti, en tu propio Ser,
là, je vais trouver, parce que c’est mon propre être
qui maintient l’unité et l’éternité
En dehors des limites de la réalité ordinaire.

No te entristezcas cuando yo muera,
Je suis donc vraiment là, en vous.
Et si vous avez des doutes chante, danses, rire, aiment, vivre
et le sentiment que je suis trop
dans cette danse de la vie éternelle
Il n’est jamais commence ou se termine.

Qui est

JuanOrtiz255x255

Juan Ortiz enseigne l’yoga, formatrice d’enseignants d’yoga.

Fondateur de l’école d’yoga Dhyana.

http://www.yogadhyana.com

Être Sociable, partagez !

Est-ce que vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à notre FLUX RSS que vous ne manquiez de rien

Autres articles sur
Par • Section • 27 juin 2013 : Signatures, Méditation