Défi de yoga : trouvez l’intégrité

À l’approche de la célébration de la Journée internationale du yoga, il vaut peut-être la peine de réfléchir à ses principaux défis dans la société d’aujourd’hui. Peut-être le plus grand est de restaurer son sens de la recherche de l’intégrité, compris comme un besoin d’approfondir sa vérité et sa vertu, au-dessus de l’apparence omniprésente. Pepa Castro écrit.

Nous sommes des êtres dispersés, distraits dans mille luttes, vivant dans une société plutôt névrosée dans laquelle beaucoup est parlé et pensé peu et où plus d’importance est donnée à apparaître qu’à être; geste et pose; l’euphémisme; à l’évasion et la fuite de la réalité.

Dans la communauté du yoga, nous le savons bien. À bien des égards, le yoga a été transformé en un monde de yupi plein de sourires et de chants, de corps glorieux et d’intentions sacrées, et de connexion, beaucoup de connexion. Mais faisons-nous le meilleur parti de la valeur du yoga comme un outil pour avoir un aperçu de sa propre et nous nous demandons si nous vivons en cohérence avec nos propres valeurs et libres de conditionnement?

Esthétique, sensualité, bien-être... concepts qui n’ont jamais fait partie des intentions du yoga, sont en train de gagner le jeu pour l’exploration intérieure. También abundan los egos desmedidos y el postureo espiritual junto con el físico, que ya es una invasión. Y el ensimismamiento, que nada tiene que ver con la mente despierta y atenta que el yoga postula. Y el sectarismo, que pretende la adhesión incondicional y la renuncia a la ilusión del mundo creando otro tipo de Maya irreal que no libera sino que atrapa igualmente.

Mais ¿no es el yoga un instrumento para indagar en la verdad, perseguir la integridad y profundizar en la coherencia entre lo que somos y lo que hacemos? Il est connu que simplement imiter ou suivre les autres (modes, tendances) nous ne serons en mesure d’errer sur la surface des choses, en apparence. Et non, ce n’est pas ce que nous voulons. Il ne s’agit pas de montrer ou de démontrer quoi que ce soit; au contraire, ce que propose le yoga est diamétralement opposé : un travail d’introspection profonde, très intime, honnête, radical, afin de nous libérer de ce qui asservit notre liberté d’esprit. Et si nous pensons que nous sommes pris par d’autres intentions plus agréables dans l’environnement du yoga, peut-être que nous devrions le remettre en question.

Repositionner les priorités

Nous nous lamentons beaucoup sur la superficialité qui imprègne tout, et aussi sur le yoga. Mais on ne sait pas combien de fervents défenseurs de la tradition du yoga plus authentique résisteraient à l’épreuve du coton Satya, l’amour de la vérité, pas le temps qu’ils terminent la première série ou arrêter les fluctuations de l’esprit plusieurs heures par jour. Cependant, le respect de la vérité au quotidien, la cohérence entre ce qui est dit et ce qui est fait, doit être placé au premier plan de la route vers cette Vérité majuscule que nous révérons tant.

La integridad es la cualidad que tiene una persona de actuar siempre apegada a los valores de la rectitud, la honestidad, la verdad y la equidad, tanto para su trato con los demás como para consigo misma. Nuestras sociedades están hambrientas de profundizar en esos valores que nos hacen humanos, pero nos tienen distraidos y atrapados en otros afanes mucho menos importantes. ¿Por qué no nos proponemos volver a situarlos como prioridades, en vez de obsesionarnos con esta carrera loca de aparentar ser los más estupendos, flexibles, conectados y felices?

Que je pense est le vrai chemin du yoga et de la reconnaissance qu’il mérite comme une méthode pour faire émerger en nous la sed de autenticidad sobre las falsas virtudes de la apariencia, la impostura, la estética, la evasión, la exhibición o el divertimento.

Pepa Castro es codirectora de YogagenRed

Autres articles sur
Par • 13 Jun, 2019 • Sección: Signatures, Pepa Castro