Arcane n ° 3 : Trikonasana, l’impératrice

Le sens de l’asana touche l’essence d’origine magique du Yoga. Comme avec les arcanes du Tarot, les asanas ont beaucoup plus que ce qu’ils sont. 22 semaines présentera les arcanes et sa correspondance avec asanas pour mettre fin à réfléchir sur la géométrie sacrée de notre corps et son langage caché. Écrire cette série Carmen Viejo.

Mot-clé : « fille »

« Sceau mycénienne qui montre la déesse assise à côté de l’arbre de vie, la figure d’une jeune fille sort de terre que l’esprit de la vie nouvelle ». (Anne Baring et Jules Cashford)

Numéro trois est gouverné par Jupiter et Vénus, les deux présentateurs de splendeur et de vie nouvelle. L’impératrice est l’arcane numéro trois et symbolise la multiplicité et la fertilité. Cette jeune femme est communicative et plein d’espoir et comme Perséphone, n’oubliez pas que la vie et la mort sont cycliques et sont renouvelés l’un sur l’autre.

L’esprit est stérile, la nature est passive : l’union des deux permet une démonstration faisant tant de développement et de la richesse. A promettre que, tandis que pour le régénérer, sera le point culminant de l’évolution.

L’impératrice représente aussi le temps de trois phases : passé, présent et futur. Dans l’asana cette fois est représentée par les phases de faire, de maintenir et de disposer, les trois fondamentaux comme :

Créer l’asana est de renforcer les connaissances, d’une forme archétypale une adaptation, sans perdre l’essence de la signification.

Gardez l’asana est une expérience de vie, de cohérence et d’harmonie, surpassant l’effort et en générant une transmutation à l’énergie, niveau mental et physique.

Annuler un asana est un consciencieux et assimilation ainsi que ce qui sort est une forme de ce qui arriva.

Respiration yogique en respectant ce rythme triphasé, avec ses phases d’expansion, entretien ou plénitude et exhalation, inhalation ou libération, émulation de manifestation tous les ans.

Correspondance dans les asanas

Trikonasana C’est dans les asanas plus pure forme triangle, surtout quand l’ouverture entre les jambes est égale à la longueur de ceux à la recherche de la forme de l’équilatérale. Basé sur la terre, latéralité dans les jambes et vertex au centre des hanches, bras étendu la montée du triangle comme la vie qui, une fois né, a tendance à s’envoler vers le ciel.

Parshvatan Trikonasana C’est la forme triangle latéral et faveurs ouverture sac qui développe la sensibilité et la capacité à communiquer, égale la fille vient la famille apportant expressivité, de douceur et d’union entre les parties. Avec la même ouverture de jambes que dans l’asana précédent, nous alargaremos premier le tronc d’un côté, sans soulever une sur l’autre et avec l’extension de la tige latérale de la hanche. Après l’assimilation, répète l’asana de l’autre côté. Enfin, nous avons observé au repos respiration des deux côtés en même temps, nous combler avec une telle sensibilité et douceur qui vient de l’intérieur. Sans sensibilité, il n’y a pas de développement possible.

Shaktiasana Elle favorise le déblocage du sacrum et du renouvellement de l’énergie de vie. Visage allongé, jambes repliées par les genoux et les articulations des jambes et les pieds, tombées au sol d’un côté. Supports avant dans les mains. Respirer plusieurs fois avant d’annuler, pour se reposer et s’occuper de l’autre côté.

Utthita Mandukasana ou « Grande grenouille » est attaché sur unie deux talons, les genoux maintenues ouvertes sur les côtés et tout le corps faible accroupi aussi formant un grand triangle, comme une fleur arrêté en apparence et tout en ayant un grand dynamisme à la barre du haute et lancez-vous sur la pointe des pieds. Les mains restent en position de mudra chi sur les jambes, utilisant la puissance de cette fleur. Les fesses viennent toucher les talons. La grenouille chante la mélodie communicative et fraternelle de la nature qui annonce le renouvellement de la vie.

Remarque : Étude et effets de Trikonasana et Parshvatan Trikonasana pages 80 et 91 du Yoga. Théorie, pratique et méthodologie et Utthita Mandukasana à la page 319 du Yoga. Élargissement, les deux Manuel Morata.

Héritier de vieux Carmen (Ahimsa)

Professeur de yoga, diplômé en sciences de l’information et le droit par le Yoga Vedanta Academy (école de Sivananda) et par l’Association espagnole de pratiquants du Yoga (école Manuel Morata).

Informations : ahimsayogandalucia@yahoo.es

Autres articles sur ,
Par • 6 avril 2017 • section : Carmen vieux, Signatures