Livres de Swami Sivananda : « chemin divin »

Un livre d’essais spirituelles sur le but sublime de la vie humaine et les moyens pour sa réalisation. Publié par : librairie éditions Argentine.

Réseau de yoga souhaite offrir à ses lecteurs et les lecteurs, la main de la Centre international Sivananda Yoga Vedanta à Madrid, un aperçu de certains des livres écrits par Swami Sivananda, un de la plus importante et la plus universelle des penseurs de l’Inde. A cette occasion, nous présentons Chemin de la divine : une belle Encyclopédie qui compile, dans quatre-vingt cinq essais, une partie très significative de sa sagesse. Rares sont les complications des textes sur l’yoga dans ce format, toutefois, qu’en est-il du yoga est écrit.

Un moyen d’apprendre les concepts associés avec l’expérience pure du yoga sous une forme directe et profonde, encore abordable à tous les niveaux de pratique.

La vie de Swami Sivananda Il était rempli de ce qu’il appelait la vraie religion, la religion du cœur. Et rempli sa vie de service continu et sans relâche à l’humanité, nous montrant que « le plus important devoir de l’être humain doit apprendre à donner, zakat, donne avec abondance, donnez-en avec amour et sans espoir de récompense, car on ne perd pas tout donner et la liaison » Annonce de l’être et de faire, est la pierre angulaire de notre vie ».

Nous incluons une partie de l’introduction du livre dans lequel Swami Sivananda a introduit le concept d’Atman, l’absolu, Moksha, libération, l’intuition et le processus de la méditation et l’index des thèmes abordés dans ce monument expérientiel.

La lecture des paroles de Swami Sivananda exprimées dans leurs travaux écrits surprises nous par son actualité.
Ils sont la Mots de ces êtres qui écrivent à toutes les cultures et toutes les heures.

Atman, l’absolu

Bliss est l’essence même de la personne. Le fait central de l’humain est leur divinité inhérente.
La nature essentielle de la personne est divine, mais il a perdu la conscience de cela, en raison de leurs tendances inférieures et le voile de l’ignorance. Les êtres humains, dans leur ignorance, est identifiée avec le corps, esprit, Prana et les sens. Pour surmonter cela, devient un avec Brahman, ou l’absolu, qui est un pur bonheur.

Brahman, l’absolu, est réalité plus complète et la plus pleine conscience. Cet au-delà est rien, cela être inhérents à toutes choses, est l’Atman ou Brahman. L’Atman est la conscience de commun à tous les êtres. Le voleur, prostituée, balayeuse, le roi, le voyou, le Saint, chien, chat, rat, ils partagent tous une commune Atman.

Fictifs et apparentes différences n’existent que dans le corps et l’esprit. Il existe des différences de couleurs et d’opinions, mais l’Atman est la même dans l’ensemble.

Si vous êtes riche, vous pouvez avoir un bateau, un train ou une personnes de l’avion pour vos intérêts égoïstes. Mais vous ne pouvez pas avoir un Atman privé. L’Atman est commun à tous. Il n’est pas la propriété privée de tout individu.

L’Atman est l’un au milieu de la diversité. Il est constant entre les formes qui vont et viennent. C’est la conscience pure, absolue et essentielle de tous les êtres conscients.

La source de toute vie et toute connaissance est l’Atman, votre être intérieur. Cette Atman ou Alma Suprema est transcendante, inexplicable, indéfinissable, incompréhensible, indescriptible, tous la paix et tout ça.

Il n’y a aucune différence entre l’Atman et le bonheur. L’Atman est la même joie. Dieu, de perfection, de paix, de l’immortalité et de bonheur sont la même chose. Le but de la vie est d’atteindre la perfection, l’immortalité ou Dieu. Plus les approches une vérité, une plus grande bonheur atteint, comme l’essence même de la vérité est une bénédiction positive et absolue.

Il n’y a pas de joie dans le fini. Ceci est seulement trouvé dans l’infini. Le bonheur éternel ne peut être obtenu de l’être éternel.

Savoir quand est profiter de la félicité éternelle et la paix éternelle. La réalisation de soi donne l’existence éternelle, la connaissance absolue et le bonheur impérissable.

Nul ne peut être sauvé, mais à travers la réalisation de soi. La recherche de l’absolu devrait être entrepris aux dépens même de sacrifier le plus bien-aimé, même la vie.

A étudié de nombreux ouvrages philosophiques pour afficher, conférences plus pendant vos longs voyages, séjours dans une grotte dans l’Himalaya pour une centaine d’années, Pranayama pratiquant depuis cinquante ans, mais Vous ne pouvez pas obtenir émancipation sans parvenir à la réalisation de l’unité de l’être.

Moksha, la libération

L’unité de l’unité de l’être ou l’existence est la réalité et la réalisation de cette réalité est Moksha (la libération). Moksha est de briser les barrières qui délimitent l’existence séparée. Moksha est l’état absolu de l’être, à qui l’unité de la conscience est entendu que tout ce qui englobe et imprègne, comme une simple orange que vous sostuvieses dans votre main.

Moksha ne consiste pas dans la réalisation de la libération de l’état actuel de l’esclavage, mais dans la compréhension de la liberté qui existe en fait. C’est le dégagement de la notion erronée de l’esclavage.

L’âme individuelle se sentent dans l’esclavage, à cause de l’ignorance causée par la puissance de Avydia ou le nesciencia. Quand mal, produites par illusion, croyance est détruite par la connaissance de l’Atman, à ce moment même et dans cette vie même, vérifier l’état de Moksha. Il n’est pas quelque chose qui doit être fait après la mort.

La cause de l’illusion est présente dans le désir des êtres humains. Souhaits pour générer des ondes de pensées, et ils cachent la vraie nature de l’âme, qui est immortelle et éternelle, bienheureuse. Lorsque les désirs sont anéantis, la connaissance des aubes de Brahman dans l’individu.
La connaissance du Brahman n’est pas action elle-même. Vous ne pouvez pas rejoindre Brahman, comme vous ne pouvez pas vous joindre à vous-même, si vous ne savez pas vous. La connaissance du Brahman est absolue et direct. C’est l’expérience intuitive.

Raison et intuition

Intuition est produite comme un éclair. Il se développe progressivement. Connaissance immédiate atteindre grâce à l’intuition qui unit l’âme individuelle avec l’Alma Suprema. Intuition fusionne avec le sujet et l’objet de ses connaissances, ainsi que le processus de savoir, avec l’absolu, où il n’y a pas de dualité. Dans l’intuition, le temps devient éternité et dans l’espace infini.

Connaissance intuitive est le plus élevé. C’est la connaissance intemporelle et infinie de la vérité. La prise de conscience sensorielle est la connaissance de l’apparence, mais pas la vérité.

La prise de conscience sensorielle est une fausse forme de savoir, l’intuition est la bonne manière de savoir. Exclusivement au moyen de l’intuition peut obtenir la connaissance de soi ou Atma-Njana.

Sans le développement de l’intuition, la personne intellectuelle demeure imparfaite. L’intellect n’a pas assez de puissance pour pénétrer dans les profondeurs de la vérité. Intellect travaille dans le domaine de la dualité mais n’est pas efficace dans le domaine de la non-dualité.

L’esprit et l’intelligence sont finis. La raison est finie. Il ne peut pas pénétrer dans l’infini. Seule l’intuition peut comprendre l’infini.

Tentatives de scientifiques pour vérifier l’infini sont futiles. La méthode scientifique n’est valide que, dans ce cas, est intuitive.

La méditation mène à l’intuition. La méditation est la clé qui permet l’expression de la divinité ou Atman, cachés dans tous les noms et les formes.

Le processus de la méditation

Vous ne pouvez pas obtenir à la connaissance, mais à travers la méditation. Le demandeur doit creuser dans son âme, et puis la vérité se manifeste.

Por medio de la meditación regular vas creciendo gradualmente en espiritualidad. La llama divina crece y se vuelve más y más brillante. La meditación te confiere, gradualmente, la luz eterna y la intuición.

Por medio de la práctica constante de la concentración y la meditación, la mente se vuelve tan pura y transparente como un cristal. El estrépito de la lucha por las cosas mundanas se reduce más y más, al irse uno abstrayendo en el interior de sí mismo.

Este nuevo plano tiene sus leyes propias. La música es distinta. Sus notas son muy dulces. Todo aparenta ser mejor.

La pureza del despertar espiritual cambia la perspectiva propia y uno empieza a buscar devotamente sólo aquello que le produzca, a la larga, una felicidad y una paz verdaderas y perennes. La búsqueda de ventajas materiales e inmediatas se vuelve, por tanto, menos urgente.

La meditación te guía cada vez más hacia el interior de ti mismo, de lo burdo a lo sutil, de ello, a lo más sutil y de ahí, a lo más excelso, el Espíritu Supremo.

Al trascender la conciencia del cuerpo meditando en lo Divino, uno logra el dominio universal. Todos sus deseos son entonces satisfechos.

La meditación es el único camino real adecuado para alcanzar la inmortalidad y la dicha eterna. La paz y la dicha no pueden hallarse en los libros, iglesias ni monasterios. Sólo pueden lograrse cuando amanece el conocimiento del Atman.

¿Para qué leer tantos libros? No sirve de nada. El libro más grande se halla en tu propio corazón. Abre las páginas de este libro inagotable que es la fuente de todo conocimiento. Conocerás entonces todo.

Cierra los ojos.
Abstrae tus sentidos.
Aquieta tu mente.
Silencia los pensamientos bulliciosos.
Apacigua tus ondas mentales.
Sumérgete profundamente en el Atman o el Ser, el Alma Suprema, Luz de Luces y Sol de soles.
Todo conocimiento te será entonces revelado.
Todas tus dudas se desvanecerán.
Todas las angustias mentales desaparecerán.
Todo tipo de discusiones acaloradas y debates coléricos tocarán a su fin.
Sólo permanecerán la paz y el conocimiento.
Todos los nombres y todas las formas se desvanecen en la meditación profunda.
En ese estado se experimenta la conciencia de un espacio infinito.
Pero también esto desaparece para dar lugar a un estado de nada.
De pronto, amanece la iluminación, el Nirvikalpa Samadhi.

Chemin de la divine : Une encyclopédie de la sagesse du Yoga

La dernière édition en langue castillane de Voie divine C’est une nouvelle traduction de la quatrième édition anglaise du Senda Divina, la gran recopilación de la sabiduría de Swami Sivananda. Por primera vez se presenta en un solo volumen, como en la obra original escrita en lengua inglesa. El trabajo de traducción ha sido realizado por el Grupo de traductores de la obra de Sivananda, creado en octubre de 2004.

Miles de personas han entrado en contacto con los casi trescientos libros de Swami Sivananda. Su obra literaria es tan vasta y profunda, pero a la vez tan llena de cuidada y deliberada sencillez, como para llegar a todo tipo de personas, con independencia de su condición intelectual.

Pese a la importancia de su obra y al esfuerzo de muchos yoguis desinteresados en los últimos años, entre otros, en los Centros de Yoga Sivananda de Montevideo en Uruguay y de Madrid en España, la Obra de Sivananda, escrita en inglés originalmente, no está íntegramente traducida al español.

Muchos somos los que pensamos que vale la pena el esfuerzo de que la obra de Sivananda sea conocida por los castellano hablantes de todo el mundo, que no tienen un conocimiento suficiente de la lengua inglesa.

El grupo de trabajo tiene como objetivo coordinar a las dos orillas del Atlántico en la revisión de textos y en la traducción de todos los que no existen en castellano. Maravillosa e ingente labor que asumimos con paciencia pero con vigorosa ilusión y a la que están invitados todos los traductores voluntarios que quieran colaborar en esta tarea.

A Swami Sivananda le molestaba, especialmente, si los editores y correctores eliminaban de sus textos las palabras en sánscrito que consideraba imprescindibles, incluso para los que no conocen esta lengua. Decía que las palabras sánscritas tienen un poder enorme y un significado poderoso.

C’est pourquoi nous avons maintenu tous les mots Sanskrit utilisés dans le texte original de Senda Divina. Los vocablos sánscritos son imprescindibles a la hora de comprender la filosofía Vedanta. Su precisión no es comparable a los términos similares de otras lenguas, por lo que en ocasiones es necesario dar complicadas explicaciones para definir los vocablos sánscritos. Por ello hemos preferido mantener en la presente traducción todos los términos sánscritos aclarando, en su caso, su significado entre paréntesis y evitando su sustitución por palabras castellanas. De esta forma el lector se acostumbrará poco a poco a su uso directo absorbiendo el poder del sonido de la lengua sánscrita al que hace referencia Swami Sivananda.

La obra presenta en esta ocasión los apartados de la original: las notas a la edición inglesa, unas palabras de Swami Chidananda sobre “Senda divina”, la introducción y finaliza con el glosario de todos los términos sánscritos utilizados en la enciclopedia. Vous avez ajouté une biographie de Swami Sivananda et Swami Vishnudevananda un autre, fundador de los Centros de Yoga Sivananda Vedanta en todo el mundo, con las direcciones de los mismos.

Un verdadero libro de consulta para los estudiantes de Yoga.

1. Ahimsa
2. Amor
3. Avatar
4. «Bhagavata Purana»
5. Bhakti
6. Brahmacharya
7. Brahmán
8. Budismo
9. Caridad
10. Ciencia
11. Civilización
12. Concentración
13. Confucianismo
14. Conciencia
15. Creación
16. Cristianismo
17. Devi
18. Dios
19. Discípulo
20. Educación
21. Ética
22. Felicidad
23. Ganga
24. Gita
25. Guru
26. Hinduismo
27. Hombre
28. Idolatría
29. India
30. Ira
31. Islamismo
32. Jainismo
33. Japa
34. Jesús
35. Jivanmukta
36. Judaísmo
37. Karma
38. Krishna
39. Kundalini
40. Libertad
41. Mahabharata
42. Matrimonio
43. Maya
44. Meditación
45. Mente
46. Muerte
47. Música
48. OM
49. Oración
50. Patanjali Yoga
51. Paz
52. Pecado
53. Pensamiento
54. Pranayama
55. Pureza
56. Ramayana
57. Reencarnación
58. Religión
59. Sadhana
60. Salud
61. Samadhi
62. Sannyasa
63. Santos
64. Satsanga
65. Servicio
66. Silencio
67. Sexo
68. Shat-Sampat
69. Shintoismo
70. Sueño
71. Svadhiaya
72. Tantra
73. Taoísmo
74. Temor
75. Tiempo
76. Upanishads
77. Vairaguia
78. Vedanta
79. Vedas
80. Vegetarianismo
81. Verdad
82. Vida
83. Yoga
84. Yogasanas
85. Zoroastrismo

Les informations fournies par le Centre international de Yoga Sivananda Vedanta de Madrid
www.Sivananda.es Tel.: 913615150
www.sivanandagranada.es Tel.: 660288571
Sur Facebook centro.yoga.sivananda.madrid
Sur Twitter @yoga_sivananda
Instagram sivanandamadrid

Être Sociable, partagez !

Est-ce que vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à notre FLUX RSS que vous ne manquiez de rien

Autres articles sur ,
Par • 4 Dec, 2017 • Sección: Grands maîtres, Livres et CDs