Première réunion officielle de la FHE avec le gouvernement espagnol

Le mercredi 25 janvier, à Madrid, la Fédération hindoue d’Espagne (FHE) a eu une réunion avec Jaime Rossell Granados, vice-directeur général chargé des relations avec les confessions (section relevant du ministère de la Justice) et Rocío López González, directeur de la Fondation de pluralisme et de coexistence, organisme officiel de gérer et de donner des conseils sur la diversité religieuse. Écrit Naren Herrero.

De la part de la FHE la réunion a été suivie par son Président, Juan Carlos Rio, son Vice-Président, Swami Satyananda Saraswati, et de sa secrétaire au bureau Javier Ruiz Calderón. Les deux premiers fait le long voyage de Ceuta et de Barcelone respectivement, démontrer sa volonté de le développement du Sanatana Dharma en Espagne.

La réunion avec les représentants du gouvernement était sympathique et a une durée d’environ deux heures. La FHE a présenté deux documents, une collecte de données de l’hindouisme en Espagne (nombre de fidèles, des lieux de culte, de la présence dans les différentes communautés autonomes, présence historique, etc.) et l’autre avec les pétitions FHE au gouvernement, tels que la reconnaissance de l’enracinement notoire, la reconnaissance légale des mariages selon le rite hindou, de prêtre et de moines hindous à accès prisons et hôpitaux conseils sur les publications institutionnelles sur l’hindouisme et une plus grande présence dans les événements institutionnels et célébrations du Tribunal séculier ou religieux, qui représentent la diversité religieuse de l’Espagne.

Pour leur part, des représentants du gouvernement espagnol l’EHF a reconnu comme le partenaire valide et officiel de l’hindouisme en Espagne et a déclaré qu’il étudierait les demandes de la fièvre hémorragique Ebola, tandis que réclame patience car les questions juridiques aller lentement et doivent être approuvé et contresigné par le ministre de la Justice.

Dans un geste amical, les représentants de l’EHF a donné plusieurs de ses livres sur la spiritualité philosophie et hindoue, ainsi qu’une copie de la Bhagavad Gita.

Avec cette rencontre qu'un horizon s’ouvre aux Hindous de l’espagnol, parce que pendant des décennies, l’hindouisme a été ignorée officiellement qu’elle était la plus ancienne religion de la vie et être la troisième confession du monde avec des milliards de fidèles, qui compte environ 40 000 personnes en Espagne.

Le même jour dans l’après-midi, la délégation de la FHE a été reçue en audience officielle à l’ambassade de l’Inde, en Espagne, par d. b. Venkatesh Varma, récemment arrivé de l’Ambassadeur de l’Inde.

La réunion a duré une heure et était en anglais. L’Ambassadeur a montré beaucoup d’intérêt dans la compréhension de la situation de l’hindouisme en Espagne et a été très ouverte à collaborer étroitement avec la FHE, puisque plusieurs fois l’ambassade reçoit des demandes de nature religieuse qui pas toujours, vous pouvez répondre ou conseiller et ces affaires pourraient maintenant être déférées à la FHE.

En outre, l’ambassade et l’EHF ont convenu de célébrer une fête religieuse importante de l’hindouisme ensemble.

À la fin de la réunion, a été donné aux diverses publications des membres de l’Ambassadeur de FHE et Ambassadeur demandé bénédictions pouvoir jouer son rôle efficacement.

Il est très important de se sentir le soutien de l’Inde, par le biais de ses rmbajada, puisque la terre est la mère spirituelle de l’hindouisme pour la FHE.

Après une journée très utile en termes de visites dans les établissements, la Ceuta Juan Carlos Rio a eu un entretien privé avec le professeur de l’Université de La Laguna (Tenerife) religions Francisco Díez de Velasco qui était à Madrid. Avec elle, ils pouvaient parler de l’étude académique de l’hindouisme et la collaboration avec l’EHF dans les domaines de la recherche de la diversité religieuse. En outre, le professeur conseille Rio sur la façon d’obtenir le très convoité notoirement l’enracinement de l’hindouisme.

Pour Patricia, ces deux sessions officielles et rencontre avec le professeur Díez de Velasco sont un stimulus de bon augure pour la future présentation officielle de la fièvre hémorragique Ebola à Barcelone, qui se tiendra les 1er avril 2017 et mettra en vedette la présence des autorités, des représentants de différentes traditions hindoues avec d’autres religions, personnalités de la culture indologists, sanscritistas et amis de l’hindouisme.

Naren Herrero Il est membre du département des communications de la Fédération hindoue de l’Espagne.


Être Sociable, partagez !

Est-ce que vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à notre FLUX RSS que vous ne manquiez de rien

Autres articles sur
Par • 1er février 2017 • section : Événements