Yoga-Sutra : la meilleure boussole

Il y a certains textes qui sont considérés comme Shastras. Ils sont des textes de référence qui ne peuvent pas être modifiées car ce que l’Express a conduit à son développement ultérieur. Ces textes ou manque eux n’épargnez rien et sont un point essentiel de l’orientation. Nuria Vinyals écrit.

mandala_OM

Le Yoga-Sutra Patanjali est considéré comme un manoshastraun traité ou une science)Shastra) de l’esprit)Manas). Tous les étudiants et les enseignants de Yoga devraient aspirer à se familiariser avec son contenu. Tout comme la pratique du Yoga peut évoluer bien.

Ce qui est une pratique qui évolue bien ? Nous vous laissons la Yoga-Sutra Aidez-nous à observer les choses.

Juste au début, I.1 sutra nous dit que le Yoga est anushasanam, un enseignement transmis de génération en génération et que cet enseignement est l’expression d’expériences vérifiées à travers les siècles. C’est une autre signification du shastra, un vérifié l’expérience.

Ce premier sutra est une invitation. Il propose l’entrée à une expérience dont nous pouvons être une partie, mais qui ne nous appartiennent pas. Nous dit que cette expérience soit plongée dans un laps de temps très large, qui inclut des vies antérieures ou simultanées à la nôtre, et c’est une rivière qui ne s’arrêtera pas lorsque l'on n’est plus.

Nous dit aussi le premier sutra qui est une expérience vérifiée : nous n’allons pas perdre, alors que l’expérience va durer toute une vie. Il est très important de le rappeler : nous n’allons pas perdre cette rivière dans lequel nous portons leur force.

Anushasanam, le lien

Anushasanam est de créer un lien et la confiance. Ce serait un signe que notre pratique est bien ancrée et évolue bien : nous nous sentons attachés à quelque chose qui a une grande force. Grâce à ce lien, nous sommes confiants.

La relation entre l’enseignant et l’élève doit être imprégnée de ce parfum. Si cela arrive, nous sommes très chanceux. Mais si le parfum est faible, nous pouvons toujours nous aider par des textes. L faitJ’ai textes existent précisément pour cela, mettre force et lumière là où la capacité du peuple de balisage.

Un shastra est une voix très particulière qui pointe vers le but ultime toujours montre une voie. Cet objectif est Kaivalya, libération totale. La pratique du Yoga, comme expliqué dans le Yoga-Sutramène l’être humain vers cet état de totale liberté.

Notre esprit ne nous aide pas dans quoi que ce soit quand il nous dit que Carmen est une aspiration excessive qui est impossible à réaliser. Ce n’est pas la vérité. Notre vérité révèle la Yoga-Sutra Quand nous parlons de moderne : la souffrance, l’oppression.

Car kaivalya existe, il est moderne. Kaivalya est notre vraie nature, son absence est une douleur. De la main de la shastra connaître cette douleur avec leurs causes et leurs symptômes et, grâce à la pratique qui englobe tous les aspects de notre être, apprendre à le transformer.

Le Yoga-Sutra Kaivalya dans les pourparlers de chapitre quatrième mais déjà nous parlons kaivalya depuis son premier mot : atha, maintenant.

Maintenant est le temps, maintenant. Communication est désormais possible. Deux personnes se rencontrent : on lui transmet, l’autre reçoit. Entre les deux ils permettent une réalité qui transcende. Que se passe-t-il entre eux n’appartient pas à eux. Ce qui se passe entre eux est anushasanam, une continuité, une rivière.

Le quatrième chapitre définit cette relation, ce parfum spécial qui peut exister entre la personne d’émission / réception. Le Yoga-Sutra utilise également l’image de l’eau :

Le facteur qui rend possible de changer se produit conformément aux lois de la nature, de la même manière que les actes d’un paysan quand, en temps opportun, soulever un robinet-vanne et permet à l’eau. (IV.3)

Et dans le sutra suivant :

C’est seulement par la force d’une relation intime qui peut conduire à la transformation de la psyché. (IV.4)

Ces mots du sutra ne sont pas poésie, shastra, expérience vérifiée. Méditer sur eux est le meilleur antidote à la confusion si douloureuse qui existe aujourd'hui à propos du Yoga.

Éditions commentées

Il existe différentes éditions commentées de la Yoga-Sutra, ils sont bons ou pas, toujours une valeur de consacrer du temps.

Le mois de juillet vient à Granollers Frans Moors. Il a appris le Yoga-Sutra du côté de Desikachar et son étude, il leur a fallu beaucoup d’années. Cette année va montrer chapitre IV, Frans Kaivalya Padah. Il vaut la peine.

Vous pouvez vous informer du séminaire Frans Moors à l’adresse suivante :

École de Yoga Marta Artigas. Courriel : martaioga@telefonica.net / 93 870 95 T

www.cantvedicyoga.com

Être Sociable, partagez !

Est-ce que vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à notre FLUX RSS que vous ne manquiez de rien

Autres articles sur
Par • Section • 25 mai 2016 : Signatures, Textes anciens