Histoires pour partager / tourné mon rêve : fonder une ONG en Inde

Cristina vit à Varanasi, d’amour, de joie de vivre et de l’Inde. Son histoire et la simplicité avec laquelle compte votre aventure de vie nous remplit d’inspiration, comme leurs rêves, qui est devenu une réalité. Elle est fondatrice d’une ONG avec une Agence de voyage très spéciale.

Cristina Iglesias

Mon nom est Cristina Iglesias. Naissance de Madrid, dès un très jeune âge et sans savoir très bien pourquoi j’étais attirée par l’Inde. Une carte du pays décoré ma chambre pendant une longue période, mais il a fallu pas moins de 23 ans donc mon rêve d’être ici est devenu une réalité.

J’ai étudié le travail social avec idée coopérer, même si vous vraiment rêvé d’avoir mon propre ONG en Inde et en aide à tous ceux qui en ont besoin.

En 2011, je me suis rendu tout d’abord dans ce pays avec un groupe de méditation du bouddhisme tibétain, à laquelle elle appartenait. Nous avons fait un pèlerinage dans les différents endroits où Bouddha avait été et de terminer la tournée en Varanasi. Quand j’ai vu les Ghâts, les vaches, le Gange... je suis tombé amoureux de ce lieu qui, pendant des années, avait rêvé.

Vers l’Espagne trois mois, j’ai décidé de revenir vers l’Inde en vacances et un autre a passé 15 jours sur le nord de l’Inde, se terminant à nouveau à Varanasi.

Cette période a été le retour en Espagne, avec la volonté de venir vivre ici à Varanasi a quelques mois et voir comment je me sentais. Alors j’ai demandé un congé dans mon travail (travaillé dans une équipe de soutien aux personnes atteintes de maladie mentale à Madrid), j’ai fermé ma maison, vendu bon nombre de mes affaires, je me suis arrangé les papiers du Collège de ma fille (alors Ananda était âgé de 8 ans), et au mois d’août 2012 sont arrivés deux à Varanasi. Seulement l’expérience d’être ici, sont pas venus chercher rien en particulier, réaliser ce rêve qui avait habité à mi si longtemps.

Comme un travailleur social de vocation, J’ai commencé à travailler comme volontaire dans une ONG espagnole. 5 mois de bénévolat, j’ai parlé avec le directeur et nous avons décidé qu’il resterait comme un collaborateur. Ainsi, ils ont passé 3 ans... 3 ans où pendant que ma fille était étudiant dans une école bilingue de l’Indien, j’ai passé beaucoup de temps pour cet organisme, tandis que les deux aimé vivre ici.

Au mois d’avril de 2015, pour des raisons personnelles, j’ai décidé de laisser l’ONG, mais je ne voulais pas quitter l’Inde, alors j’ai essayé de chercher du travail ailleurs. Il n’est pas facile de trouver un salaire bon travail pour un occidental à Varanasi, mais J’ai eu la chance d’être embauché au Collège où il a étudié à ma fille comme responsable de la cafétéria.

Ainsi est né en moi, une organisation non gouvernementale

En octobre 2014, j’avais rencontré deux acteurs espagnols, Ivan Hermes et Vicenta NdongoCertain temps étaient à Varanasi par le biais de quelques jours. Pendant son séjour ici, Ivan et Vicenta engagé relation avec un garçon de 15 ans, Amarjit, dont la famille avait des difficultés économiques, ce qui l’oblige à travailler comme un batelier sur le Gange. Vicenta Ivan puis a décidé d’aider Amarjit et m’a demandé de soutenir comme intermédiaire. Après plusieurs entretiens avec lui et son père et recevoir de l’argent de l’Espagne, ils ont réussi à ouvrir une épicerie qui reste le principal moyen de subsistance de la famille.

Quand j’étais sans emploi et avant de commencer à travailler dans la cafétéria de l’école, inspiré par l’histoire de Amarjit soudainement Il pose en moi l’idée de fonder une ONG qui a le même objectif que nous avions réussi avec elle: àyudar les familles de personnes ou défavorisés à devenir autonomes. Offrir aux gens de se faire sortir de la pauvreté et d’être indépendant, étant donné que les ONG´s souvent créer une dépendance à ses utilisateurs des outils... Je ne voulais pas cela, mais que les gens, après avoir reçu l’aide, marchent seul...

J’ai partagé mon idée avec mon ami Ivan et Vicenta Ravi, un guide local à Varanasi qui détermine les relations sur mon premier voyage et tous ont décidé de créer Swawalambi, notre ONG nouvellement créée avec des bureaux en Espagne et en Inde.

Mais l’ONG n’est pas une entreprise. Il n’est pas quelque chose de ce qu’ils prévoient vivre, mais une façon de travailler pour la société, une forme d’aide à ceux qui en ont besoin. Je ne vous attendez pas à obtenir un avantage matériel de Swawalambi, mais la vie va de suite et là sont les dépenses à couvrir, en particulier être seuls avec une fille en Inde.

Alors que j’étais dans la cafétéria et planifié le travail de Swawalambi, ainsi que Ravi, nous avons donc commencé à développer une entreprise de petits voyages, Services de Sangha, offrant au public un voyage culturel original, destiné aux personnes qui viennent en Inde à connaître au sein de la culture, la tradition et la spiritualité de ce pays. Nous leur donnons cours le matin, donc ils ont le temps de poser des questions et de comprendre chaque sujet à partir de ses racines, et dans l’après-midi nous faisons des sorties ou activités, comme une sorte d’yoga, massage ayurvédique, musique de concert, etc..

Le « Voyage de la connaissance de la culture indienne » est devenu une réalité pour la première fois en août, quand un groupe de 10 personnes est venu avec nous. L’expérience a été merveilleuse pour tous les voyageurs et les organisateurs, et nous faisons la promotion maintenant un autre voyage pour Noël.

En outre continuera à faire le voyage à j’ai tout au long de l’année et élargi les services de la société.

Bien qu’il n’est pas un voyage eux-mêmes « spirituel », c'est-à-dire ce que beaucoup de gens sont tournent vers l’Inde, la spiritualité est un aspect important du voyage, L’Inde est sans aucun doute le berceau de la spiritualité et vit toujours dans une manière très directe dans les rues de cette ville avec ses rites, ses temples, ses festivals de dévotionnels.

Nous essayons de prendre soin de l’esprit de nos voyageurs, car nous savons que L’Inde est un pays qui « votre tour ». Venir ici est à venir dans un autre monde. Inde chacun vit à sa façon ; Certains viennent à la recherche de son "gourou", d’autres veulent améliorer leur pratique d’yoga, d’autres sont tout simplement curieux de cette culture dont on entend tant de choses sur l’Ouest et avoir autant d’influence dans de nombreux aspects de nos vies. Mais l’Inde nous touche tous. Et c’est aussi la spiritualité...

En Inde, une expérience transformatrice

J’ai observé ces dernières années qui, sans le vouloir, un voyage en Inde, vous atteignez la partie que nous avons tous au travail, et est différente dans chacun d’eux. Si vous êtes impatient, vous travaillerez avec patience ; Si vous êtes avare, générosité ; Si vous êtes très spirituelle, vous rencontrez une réalité matérialiste... et si vous êtes matérialiste, voir spiritualité... mais vous devez préparer parce que c !sûr il y aura donc un décalage en vous !

Alors, finalement et après quelques mois d’incertitude et de ne pas se sentir bien avec le travail à la cafétéria, j’ai décidé de concentrer mon énergie et le dévouement à ces deux projets qui sont nés du cœur : Swawalambi et Services de Sangha.

Pour moi, vivre en Inde, c’est certainement une expérience unique. C’est briser des concepts, ouvert d’esprit, laisser le jugement et doit avant tout être bien vivante, parce que Ici, la vie est bien vivante !

Personnellement j’aime l’Inde pour les années, et depuis que je suis ici j’aime encore plus. S’il est vrai qu’il subit beaucoup de changements en raison de la mondialisation et de l’ère technologique, il est également vrai que même Il conserve beaucoup de pureté et racines d’une ancienne culture.

Donc j’aime faire des voyages, parce que je veux faire passer aux personnes qui viennent d’Inde si fascinant que ce pays offre tout : yoga, ayurveda, musique, temples, rituels, bouddhisme... et bien d’autres choses !

Qui aime l’Inde, aime pour toujours... Et j’ai, heureusement, encore vivre mon amour pour elle...

Cristina Iglesias est fondateur de Swawalambi et Services de la Sangha

-ONG : www.swawalambiong.blogspot.com

Services - Sangha : www.sanghaservices.WiX.com/Sangha-services

Être Sociable, partagez !

Est-ce que vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à notre FLUX RSS que vous ne manquiez de rien

Autres articles sur
Par • Section • 5 novembre 2015 : Histoires à partager