Les trois piliers du Yoga

Le deuxième chapitre de la Yoga Sutras Patanjali commence par un aphorisme qui pas, nous devrions passer inaperçues, puisqu’elle établit les bases de ce que devrait être l’action correcte, embrassée par l’initié dans le monde du Yoga. Écrit Sergio Martinez Pose.

piliers du yoga

L’aphorisme translittéré Sanskrit se lit ainsi : Tapahsvadhyayeshvarapranidhanani kriyayogah et, comme un mantra à plusieurs reprises prononcé et énoncés, donne force et commence à composer Sadhanapadah, où l’accent est mis sur le pratique même.

Les sutras sont toujours sujettes à interprétation, puisqu’en eux-mêmes ils sont formules et sont seulement mis au point avec l’aide de l’enseignant. Humblement, j’ose l’interpréter et traduire comme suit : « discipline, autoanalyse et abandon au divin sont yoga en action ».

Le yoga est une action volontaire qui, répété, c’est leur sens, la structure et la forme à qui il commence vers le haut. Afin d’atteindre ce sentiment que nous devons commencer par établir une routine que, généralement, elle est donnée par asana (posture) et pranayama (pratique de la respiration) comme base pour atteindre des niveaux plus élevés. Routine, signifie habituellement, quelque chose qui font partie de chaque jour et de la façon de qui font presque mécanique et automatique. Ici, n’est ne pas systématique, été bourdonnement dans les oreilles comme quelque chose d’ennuyeux et monotone, comme nous l’entendons communément le terme, mais comme quelque chose dynamique, vivante et consciente.

Lorsque la pratique est tour à tour quelque chose répétée dans l’effort juste, est aviva, l’énergie et le feu à l’intérieur. À cela nous pouvons l’appeler Tapah, feu du fondeur et la flamme de la discipline.

Swami Vivekananda Il a dit que, une fois que la flamme est allumée il est là pour maintenir en vie. C’est ce qu’on appelle le Jyoti Aubert, Il s’agit d’éternelle, qui est continue jour après jour dans les ashrams de l’Inde. Pratique quotidienne est, symboliquement, qui entretient cette flamme intérieure dans le Temple de l’Anahata, le cœur.

C’est là que réside la difficulté qui explore le monde du yoga de façon triviale ou sans un objectif clair et profond.

La réalisation est fondamentalement atteinte avec la dévotion ardente. Vous devez être persistant, dans la santé et de maladie, de richesse et de pauvreté, dans les bons et les mauvais moments, jusqu'à ce que mort vous faire partie et la lumière vous unifier.

Le deuxième pilier de cette voie merveilleuse est Svadhyaya, que nous puissions comprendre comment ce regard que nous devons constamment mettre dans ce que nous faisons, tout d’abord par l’extérieur (corps et respiration, une fois de plus), suivi par les comportements et les habitudes, pour terminer notre réalisation intérieure regardent à la façon dont nous pensons et ressentons. De la physique le comportemental et le cognitif. Si nous obtenons l’équilibre dans ces trois aspects nous aurons atteint l’état d’yoga.

Il faut sans cesse se rétablir avec la concentration juste d’observer les détails posturales comme moyen de formation de l’esprit (qui n’est pas le corps) et avec un oeil sur le souffle comme un moyen d’apaiser l’esprit et la mise au point de voir ce que nous sommes à l’intérieur. Quand nous atteignons cette capacité dans la pratique, ce coup d’oeil et l’esprit analytique et réformateur sera présent dans tous nos actes donnant structure morale à nos vies. Look est, enfin, et en fin de compte, qui se transforme.

Le troisième pilier est qui retient le Temple dans sa partie centrale. Et viennent nous dire qu’autant que vous pratiquez, par beaucoup d’efforts que vous avez mis, l’yoga n’est pas mathématiques et 2 plus 2 sont toujours 4. Parfois nous minimum ne pas venir, d’autres, nous sobreexcitamos avec le produit et bien d’autres, semble n’y avoir aucun résultat visible. Dans tous ces moments, fouillés de butée, respirer et laisser que ce qui est, est. Le sentiment que pas contrôler tout ce qui se passe et qui a du congé à partir et laisser la place à des forces de ce subtil.

Se rendre à un cas de force majeure, qui contrôle naturellement comme la lune sur les marées, qui bien sûr est arrivé.

En bref et en utilisant, autrement dit qui peut paraître bien mieux dans nos esprits occidentaux : suite pratique, de réflexion et de détachement sont les piliers sur lesquels repose le Yoga et où le Yogi réalise.

Sergio Martinez Pose Il enseigne l’yoga.

Prochaine réunion en Espagne :

-26 novembre à Madrid : Cours de Hatha Yoga traditionnel en Súria Kundalini Yoga.

-28 et 29 novembre à Barcelone : Cours de Yoga traditionnel Hatha Yoga Glaum.

omindiayoga@gmail.com

www.omindiayoga.com

Présentation de Sergio Martinez Pose

Il est psychologue de profession. Il a créé son propre système de thérapie basée sur la pratique du Yoga Nidra, obtention de bons résultats dans des séances thérapeutiques avec différents clients.

Il a commencé à pratiquer le Yoga dans son pays natal et pour deux ans pratiqué Ashtanga Vinyasa Yoga, mais aussi une formation de trois ans de Yoga intégral à l’école Soaham de Navarre.

Enfin, il a trouvé son maître Acharya Venkatesha, à Mysore, à la fin de l’année 2002 et a continué avec lui jusqu'à aujourd'hui. « Je me sens un être privilégié par tous ce que j’ai reçu de ta main ; » avec la fortune d’avoir pu à la pratique quotidienne dans les sept années que j’ai vécu à Mysore, avec ma famille ».

Il enseigne régulièrement en Espagne mais aussi le faire en Inde, tous deux à Mysore au cours des années a vécu là et dans une institution fondée par le célèbre Maestro Sri M, dans l’Andhra Pradesh dans l’année 2013, ainsi que dans d’Auroville à l’heure actuelle. Luca a été installé ainsi que son fils et son épouse Marina à Auroville en août 2014, qui se poursuit avec l’enseignement du yoga en plus du travail volontaire dans une ferme biologique dans la communauté.

Guide groupes de cheminement spirituel avec son projet, ViajesOmIndia, depuis 2006.


Être Sociable, partagez !

Est-ce que vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à notre FLUX RSS que vous ne manquiez de rien

Autres articles sur
Par • 4 novembre 2015 • section : Signatures