Ma position préférée : Malasaña ou Upavesasana

Dans cette section « Ma position préférée », différents enseignants choisissent un asana et expliquent leurs clés de réalisation et de prestations. Ce temps est Belinda Christensen, Malasaña ou Upavesasama (Couronne de posture ou lames).

Il sépare les jambes un peu plus que la largeur des hanches, les orteils légèrement s'est avéré, fléchis les genoux et descend pour obtenir squat.

Il classe les genoux et les pieds. Talon posé sur le sol. Alternative dans le cas contraire des talons, placés une couverture enroulée sous eux.

Lieu des mains à Namaskar (prière) dans le centre de la poitrine et avec les coudes Appuyez délicatement sur vos genoux dehors, ouvrant vers le haut de la hanche et en développant votre poitrine.

Aleja les oreilles des épaules et allonge la colonne vertébrale. La respiration profonde et douce.

Avantages

  • Également considéré comme un asana réparatrice, pour ses bienfaits thérapeutiques : détend le tendon d'Achille et le muscle tibial, détend et tonifie les muscles de la hanche, s'étend sur les anglais, renforce le dos et l'abdomen.
  • L'activation des muscles des pieds stabilise les arches plantaires.
  • Il nous offre l'opportunité d'étendre les trois courbes de la colonne vertébrale. Normalement, cela active les trois bandhas.
  • La prise en charge dans les arcades des pieds fortement présente l'action de soulever le plancher pelvien et les muscles abdominaux inférieurs.

Belinda Christensen, qui pose sur la photo ci-dessus, est directeur de l'école d'yoga Mijas (Málaga) et directeur adjoint de l'Institut des études du Yoga à Marbella.

Être Sociable, partagez !

Est-ce que vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à notre FLUX RSS que vous ne manquiez de rien

Autres articles sur , , ,
Par • 21 novembre 2012 • section : Asanas